État d’urgence prolongé à Halifax pour le démantèlement d’une grue effondrée

HALIFAX — La Nouvelle-Écosse a reconduit l’état d’urgence pour une nouvelle période de 14 jours, mercredi, afin de poursuivre les travaux de démantèlement d’une grue effondrée sur un immeuble en construction à Halifax.

L’ordonnance d’urgence visant le démantèlement de la grue remonte déjà à plusieurs semaines puisque l’imposante machinerie s’est effondrée lors du passage de la tempête post-tropicale Dorian au début du mois de septembre.

Dans un communiqué de presse, le ministre responsable du Bureau de gestion des urgences, Chuck Porter, explique la décision de prolonger l’état d’urgence par le besoin de «garantir la sécurité des gens dans le secteur pendant que le travail de démantèlement se poursuit» sur la rue South Park, dans le sud de la ville.

Le ministre admet que la situation entraîne des inconvénients pour les résidents du secteur et les bureaux qui ont été évacués, mais il insiste sur le caractère délicat et complexe de l’opération qui nécessite plus de temps.

Toujours selon le communiqué du gouvernement néo-écossais, «la partie supérieure de la grue a été stabilisée et les équipes s’affairent à stabiliser la partie de la grue qui repose sur le côté du bâtiment».

Cet état d’urgence localisé s’applique uniquement à l’îlot urbain situé dans le quadrilatère des rues Cathedral Lane, Brenton, Brenton Place et Spring Garden Road.

La grue effondrée appartient à l’entreprise Lead Structural Formworks, mais le promoteur immobilier responsable de son opération est WM Fares Group.

Les entreprises Harbourside Engineering Consultants et R&D Crane Operator ont été chargées de démanteler la grue sous la supervision du ministère du Travail et de l’Éducation postsecondaire.

Les plus populaires