États-Unis: 180 chiens et chats trouvés dans des «conditions horribles et inhumaines»

BRICK, N.J. — Quelque 180 chiens et chats détenus dans des «conditions horribles et inhumaines» ont été retirés d’une maison du New Jersey, selon les autorités locales.

Les policiers étaient entrés dans la maison vendredi soir et avaient trouvé des cages à animaux empilées, contenant des chiens et des chats. En raison des conditions sanitaires, ils «ont été forcés de sortir et ont demandé qu’une équipe de gestion des matières dangereuses» s’en occupe.

Deux arrestations ont été effectuées, ont indiqué des responsables.

La police a déclaré que les spécialistes en tenues de protection complète ont pris environ 10 heures pour retirer 135 chiens et 45 chats de la maison. Deux des chiens étaient déjà morts lorsqu’ils ont été trouvés et environ huit autres animaux ont été acheminés vers des soins vétérinaires d’urgence.

«La maison était pleine d’excréments d’animaux et les animaux vivaient dans des conditions horribles et inhumaines», a déclaré la police dans un communiqué, ajoutant que la maison avait été «condamnée par la suite».

Les animaux ont été amenés dans un certain nombre de refuges, alors que des dizaines d’agences et de groupes ont participé au sauvetage, au placement des animaux et aux services de soutien, a indiqué la police.

Deux chefs d’accusation pour cruauté envers les animaux ont été déposés. Un autre chef d’accusation pour avoir mis en danger la sécurité d’un enfant pourrait s’y ajouter, puisqu’une personne âgée de 16 ans vivait également dans la résidence, ont indiqué les forces de l’ordre.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.