États-Unis: Joe Biden fait un pèlerinage à l’église de Martin Luther King

ATLANTA — Le président américain Joe Biden a effectué dimanche un pèlerinage à l’Église baptiste Ebenezer pour marquer l’anniversaire de Martin Luther King qui y a été pasteur.

Il a affirmé que la démocratie était présentement dans une situation périlleuse et que l’héritage du leader du mouvement des droits civiques «nous montre la voie et nous devrions l’écouter».

M. Biden est le premier président en exercice à prononcer un sermon dominical à cette église. Il en a profité pour citer une question que M. King avait lui-même adressée à la nation américaine.

«Où allons-nous à partir d’ici? a lancé Biden depuis la chaire. Eh bien, mon message à cette nation en ce jour est que nous allons de l’avant, nous y allons tous ensemble, quand nous choisissons la démocratie plutôt que l’autocratie, une communauté chérie plutôt que le chaos».

Dans un pays divisé, seulement deux ans après l’émeute insurrectionnelle du Capitole, «la bataille pour l’âme de cette nation est éternelle. C’est une lutte constante (…) entre l’espoir et la peur, la gentillesse et la cruauté, la justice et l’injustice», a dit M. Biden aux fidèles, aux élus et aux dignitaires présents.

Il s’est prononcé contre ceux qui «se livrent au racisme, à l’extrémisme, à l’insurrection» et a déclaré que la lutte pour protéger la démocratie se déroulait dans les palais de justice et les urnes, les manifestations et d’autres avenues. «Dans le meilleur des cas, la promesse américaine l’emporte. (…) Mais je n’ai pas besoin de vous dire que nous ne sommes pas toujours au meilleur de nous-mêmes. Nous sommes faillibles. Nous échouons et chutons.»

Ce passage à l’église Ebenezer survient à un moment délicat pour M. Biden, après que le procureur général Merrick Garland a annoncé jeudi la nomination d’un procureur extraordinaire pour enquêter sur la façon dont le président a traité les documents classifiés après avoir quitté la vice-présidence en 2017. La Maison-Blanche a révélé samedi que d’autres enregistrements classifiés ont été trouvés au domicile de M. Biden dans le Delaware.

Le pasteur de l’église Ebenezer et sénateur démocrate de la Géorgie Raphael Warnick avait gardé ses distances avec Joe Biden lors des élections de mi-mandat de 2022, alors que la cote de popularité du président se faisait tiède et que l’inflation grimpait en flèche.

Mais alors que l’attention se tourne vers les élections présidentielles de 2024, la Géorgie, État pivot, est sur le radar de M. Biden.

En 2020, il avait réussi à gagner la Géorgie ainsi que le Michigan et la Pennsylvanie, des gains étroitement contestés, où les votes noirs représentaient une part disproportionnée de l’électorat démocrate. Séduire les électeurs noirs dans ces États sera ainsi essentiel à ses espoirs de réélection.

M. King, qui est né le 15 janvier 1929, a été tué à 39 ans. Il a contribué à l’adoption de la loi sur les droits civils de 1964 et de la loi sur le droit de vote de 1965. Des membres de sa famille ont assisté au service, y compris sa sœur de 95 ans, Christine King Farris.

M. King a été co-pasteur de l’église Ebenezer de 1960 jusqu’à son assassinat en 1968.

___

Le journaliste de l’Associated Press Bill Barrow, à Atlanta, a contribué à cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.