États-Unis: trois hommes blancs ont été inculpés du meurtre d’Ahmaud Arbery

ATLANTA — Trois hommes blancs ont été inculpés du meurtre d’Ahmaud Arbery, un homme noir tué par balle alors qu’il courait dans le quartier d’une banlieue près de la côte en Géorgie aux États-Unis.

Le procureur Joyette Holmes a annoncé mercredi qu’un grand jury avait inculpé Travis McMichael, Greg McMichael et William «Roddie» Bryan Jr pour différentes accusations dont meurtre.

«C’est une autre étape positive, une autre grande étape pour rendre justice à Ahmaud, pour rendre justice à sa famille et la communauté», a déclaré Joyette Holmes lors d’une conférence de presse à l’extérieur du palais de justice du comté de Glynn à Brunswick.

La mort d’Ahmaud Arbery a souvent été invoquée lors de manifestations contre le racisme qui ont éclaté à travers le pays depuis la mort de George Floyd le mois dernier tué lors d’une arrestation à Minneapolis. La mort d’Ahmaud Arbery a également alimenté de nouvelles demandes en faveur d’une loi sur les crimes haineux en Géorgie, que les législateurs ont adoptée mardi.

Les avocats des McMichaels ont mis en garde contre toute précipitation vers un jugement et ont déclaré que toute l’histoire serait dévoilée au tribunal. Un avocat de Bryan McMichaels a soutenu que son client n’était qu’un témoin.

Ahmaud Arbery a été tué le 23 février lorsque Greg et Travis McMichael, un père et un fils blancs, se sont armés et ont poursuivi l’homme noir de 25 ans qui courait dans leur quartier. Greg McMichael a déclaré à la police qu’il soupçonnait Ahmaud Arbery d’être un cambrioleur et qu’il avait attaqué son fils avant d’être abattu. La famille d’Ahmaud Arbery a déclaré qu’il était parti faire du jogging.

William «Roddie» Bryan Jr vit dans le même quartier, juste à l’extérieur de la ville portuaire de Brunswick. William Bryan a déclaré avoir vu les McMichael passer et a décidé de se joindre à la poursuite, selon la déclaration d’un agent du Georgia Bureau of Investigation, Richard Dial, au début du mois lors d’une audience.

Ce n’est que le 7 mai – deux jours après que la vidéo de William Bryan, enregistrée par son téléphone portable, a été mise en ligne et a déclenché un tollé national – que les McMichael ont été arrêtés. William Bryan a été arrêté le 22 mai et un mandat d’arrêt indique qu’il avait tenté de «confiner et détenir» Ahmaud Arbery sans autorisation légale en «utilisant son véhicule à plusieurs reprises» avant que Ahmaud Arbery ne soit abattu.

William Bryan a déclaré aux enquêteurs que Travis McMichael avait insulté et proféré une insulte raciste alors qu’il se tenait au-dessus d’Ahmaud Arbery, quelques instants après qu’il l’ait abattu, a témoigné l’agent Richard Dial.

Le Georgia Bureau of Investigation a été chargé de l’affaire après la diffusion de la vidéo. Le procureur général de l’État a nommé Joyette Holmes, qui est le procureur de district du comté de Cobb près d’Atlanta, pour engager des poursuites après que la procureure de la région se soit récusée parce que Greg McMichael avait travaillé pour elle – et deux autres procureurs externes se sont également écartés.