Étude au Québec pendant la pandémie de COVID-19: habitudes numériques modifiées

QUÉBEC — Une récente enquête démontre que la pandémie de COVID-19 a eu un impact significatif sur les habitudes numériques des adultes québécois. 

L’étude NETendances 2020 de l’Académie de la transformation numérique (ATN) a observé que 63 % de ces adultes ont passé plus de temps devant leurs écrans cette année.  

De plus, 70 % disposent maintenant d’un abonnement à un service de visionnement de films ou de séries sur internet, une hausse de 13 points de pourcentage depuis l’an dernier. Les plateformes ayant affiché les plus fortes progressions ont été, dans l’ordre, Amazon Prime Vidéo et Netflix.   

Les services de télévision par fibre optique ou câblodistribution ont pour leur part connu une décroissance de leur taux d’abonnement pour atteindre 72 % en 2020, un recul de 5 points de pourcentage en un an et de 12 points de pourcentage depuis 2017.   

L’Académie de la transformation numérique a aussi constaté que 97 % des foyers québécois ont accès au web à la maison, 4 % de plus qu’en 2019, surtout grâce à l’adhésion en plus grand nombre des adultes de 65 ans et plus.  

En 2020, 41 % des adultes québécois ont manifesté leur intention d’acheter un appareil électronique au cours des 12 prochains mois, une hausse de 25 points de pourcentage par rapport à 2019, en particulier pour les téléphones intelligents et les tablettes électroniques.   

Les appareils de divertissement à la maison sont aussi en progression, car ce sont maintenant 66 % des adultes qui en possèdent, une hausse de 7 points de pourcentage comparativement à l’an dernier.   

L’Académie de la transformation numérique est une initiative de l’Université Laval.

Laisser un commentaire