Europe: la menace des feux de forêt se calme, mais un incendie grossit en Slovénie

MADRID — Le temps plus frais de jeudi a mené à une accalmie relative des feux de forêt qui brûlent depuis plusieurs jours en Europe.

Les pompiers français ont notamment été en mesure de maîtriser deux incendies, pendant que leurs collègues espagnols faisaient de même avec un sinistre qui a tué deux personnes. On ne rapportait pas de nouvel incendie au Portugal.

Par contre, un feu de forêt qui brûle en Slovénie, près de la frontière avec l’Italie, a pris de l’ampleur jeudi, entraînant l’évacuation de trois villages.

Les pompiers espagnols affrontaient neuf incendies, dont deux qui sont considérés particulièrement dangereux dans la région de la Galice, dans le nord-ouest du pays. Une portion des quelque 11 000 personnes chassées de chez elles par les flammes ont pu commencer à rentrer, et une grande autoroute dans la province de Zamora, aussi dans le nord-ouest du pays, a rouvert après deux jours.

Un mercure de plus de 40 degrés Celsius et une sécheresse ont aggravé la situation des feux de forêt cette année en Espagne. Il devait faire tout au plus 32℃ en Espagne jeudi.

En France, les efforts acharnés de plus de 2000 pompiers et d’une dizaine d’avions-citernes pour combattre les flammes depuis une semaine semblaient finalement couronnés de succès dans le sud-ouest du pays, où des forêts de pins desséchées se sont envolées en fumée.

Les pompiers de la Gironde assurent que les deux incendies, qui ont entraîné l’évacuation de dizaines de milliers de personnes, sont maintenant maîtrisés. Les responsables préviennent toutefois qu’il faudra quelques semaines avant que les incendies aient été complètement éteints, le temps que les pompiers neutralisent toutes les braises susceptibles de donner naissance à un nouveau sinistre.

En Slovénie, pendant ce temps, des dirigeants affirment que l’incendie qui brûle dans la région de Kras, dans le sud-ouest du pays, est le plus important depuis l’indépendance de 1991.

«Le feu est loin d’avoir été maîtrisé», a déclaré Srecko Sestan, le patron de l’agence slovène de protection civile, à l’agence de presse officielle STA.

Les flammes ont incinéré une vingtaine de kilomètres carrés de terrain et fait exploser une bombe oubliée depuis la Première Guerre mondiale. Plus d’un millier de pompiers appuyés par des policiers et des soldats ont été mobilisés. L’Autriche, la Slovaquie et la Croatie ont prêté des hélicoptères.

En Bosnie, le feu qui brûle depuis plusieurs jours dans le parc de Blidinje, dans le sud du pays, a incité les autorités à déclarer une catastrophe naturelle, en raison de la menace qu’il représente pour un secteur protégé.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.