Exclusif à l’AP: Pence assistera à un événement organisé par des partisans QAnon

WASHINGTON — Le vice-président Mike Pence et d’autres hauts responsables de la campagne du président Donald Trump devraient assister, la semaine prochaine dans le Montana, à une collecte de fonds organisée par un couple qui a exprimé son soutien à la théorie du complot QAnon, selon une invitation à l’événement obtenue par l’Associated Press et un examen de publications sur les réseaux sociaux.

Les hôtes de la collecte de fonds, Caryn et Michael Borland, ont partagé des mèmes QAnon et retweeté des publications de comptes QAnon, révèlent leurs activités sur les réseaux sociaux. Cette théorie du complot sans fondement postule que M. Trump combat des ennemis enracinés dans le gouvernement; elle implique également le satanisme et le trafic sexuel d’enfants.

Au-delà de M. Pence, la collecte de fonds du 14 septembre à Bozeman, dans le Montana, devrait attirer des personnalités influentes de l’orbite du président, notamment Kimberly Guilfoyle, une haute responsable de la collecte de fonds de M. Trump qui sort avec Donald Trump fils; la présidente du Parti républicain Ronna McDaniel; le président des finances du Comité national républicain, Todd Ricketts; et le co-président du Comité national républicain Tommy Hicks fils, montre l’invitation à l’événement.

Alors que de nombreux républicains ont rejeté QAnon, la collecte de fonds est un autre signe de la façon dont la théorie du complot s’enracine dans le parti. M. Trump a salué la candidate au Congrès géorgien Marjorie Taylor Greene, une autre partisane de QAnon, comme une «future star républicaine». Le président a refusé de condamner QAnon, déclarant récemment aux journalistes que la théorie du complot «gagnait en popularité» et que ses partisans «m’appréciaient beaucoup».

Les représentants de M. Pence ont refusé de commenter la collecte de fonds, bien que le vice-président ait précédemment qualifié QAnon de «théorie du complot».

«Je ne sais rien de QAnon, et je la rejette d’emblée», a-t-il déclaré à CBS le mois dernier.

Les représentants de la campagne Trump n’ont pas immédiatement commenté la collecte de fonds. Caryn et Michael Borland n’ont pas retourné un appel demandant des commentaires sur l’événement.

QAnon est une conspiration fictive de grande envergure largement répandue sur internet, centrée sur la croyance sans fondement que M. Trump mène une campagne secrète contre des ennemis dans «l’État profond» et un réseau de trafic sexuel d’enfants dirigé par des pédophiles sataniques et des cannibales. Il est basé sur des messages cryptiques du «Q» anonyme, prétendument un initié du gouvernement.

L’histoire s’est développée pour inclure d’autres théories du complot de longue date, gagnant du terrain parmi certains partisans extrêmes de M. Trump. Le mouvement est souvent assimilé à un culte de la droite; certains partisans se sont présentés aux élections, principalement au sein du Parti républicain, bien que certains l’aient fait comme indépendants ou comme candidats tiers. M. Trump a refusé de dire que QAnon est faux.

Les Borlands ont partagé plusieurs publications QAnon sur les réseaux sociaux, ainsi que d’autres complots discrédités. Le couple a fait don de plus de 220 000 $ US à la réélection de M. Trump, la majeure partie au nom de Caryn Borland.

Ils étaient invités à la convention d’investiture du président le mois dernier.

Brian Slodysko et Michael Kunzelman, The Associated Press



Laisser un commentaire
Les plus populaires