Exo interrompt le service sur une deuxième ligne de trains à cause d’un blocage

MONTRÉAL — Des manifestants solidaires de la première nation de Wet’suwet’en bloquent depuis mercredi une nouvelle voie ferrée du Canadien National (CN), cette fois à Saint-Lambert, au sud de Montréal, ce qui a forcé l’organisme de transport en commun Exo à interrompre une deuxième ligne de trains de banlieue, celle qui relie Mont-Saint-Hilaire à Montréal.

Les opposants au projet de gazoduc en Colombie-Britannique ont érigé des bancs de neige sur la voie du CN là où elle croise la rue Saint-Georges, près de l’intersection des routes 116, 112 et 134. Les manifestants indiquent par communiqué qu’ils continueront à bloquer les rails jusqu’à ce que la Gendarmerie royale du Canada «se retire des territoires des Wet’suwet’en».

«Nous avons été inspirés par les actes de résistance courageux des communautés autochtones, dont les blocages à Kahnawake et Tyendinaga», en Ontario, affirme la militante Jessica Robert. «Nous appelons tout le monde à prendre action pour forcer le gouvernement à accepter les revendications des chefs héréditaires Wet’suwet’en.»

Exo a donc décidé mercredi d’interrompre le service de trains de banlieue entre Mont-Saint-Hilaire et Montréal, qui emprunte cette voie du CN. L’organisme de transports collectifs avait déjà dû interrompre la circulation des trains de banlieue entre Candiac et Montréal le 10 février, en raison d’un semblable blocage des voies à Kahnawake.

Exo souligne que les titres de transport sont acceptés au métro Bonaventure pour permettre aux usagers de la ligne Exo3 Mont-Saint-Hilaire de se rendre au métro Longueuil-Université de Sherbrooke. De là, les usagers qui se rendent habituellement aux gares Saint-Lambert, Longueuil-Saint-Hubert et Saint-Bruno pourront emprunter les autobus du Réseau de transport de Longueuil. Pour les gares Saint-Basile-Le-Grand, McMasterville et Mont-Saint-Hilaire, les usagers pourront emprunter le circuit d’autobus 200 d’Exo à partir du terminus Longueuil. Exo promet que des autobus supplémentaires seront affectés à ce circuit.

Les chefs héréditaires de la première nation de Wet’suwet’en s’opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink de LNG Canada, qui traverserait des territoires non cédés.

Les plus populaires