Explosion à London: les résidants regagnent leur domicile

LONDON, Ont. — L’explosion suivie d’un incendie ayant forcé l’évacuation d’un quartier de London, en Ontario, mercredi soir, a grandement éprouvé cette communauté et ses premiers répondants, a déclaré le chef adjoint du service d’incendie de la ville, vendredi, tandis que les résidants regagnaient leur domicile.

Sept personnes ont été blessées et les occupants d’une centaine de résidences ont dû quitter leur foyer après qu’un véhicule eut percuté une maison et heurté une conduite de gaz, déclenchant l’explosion de mercredi soir. L’incendie provoqué par la déflagration s’est étendu à plusieurs maisons et au moins deux résidences ont dû être démolies vendredi, a annoncé la ville.

«Ça a été très traumatisant pour toutes les personnes impliquées», a déclaré Jack Burt, le chef adjoint par intérim du service d’incendie.

«Nous essayons de nous assurer que ces personnes puissent retrouver une vie normale», a-t-il ajouté, en précisant que des professionnels en santé mentale ont été mis à la disposition des résidants et des premiers répondants.

La quasi-totalité des résidences évacuées ont été déclarées sûres, vendredi, et Jack Burt a indiqué que les pompiers tâchaient de libérer les lieux aussi rapidement que possible.

Quant aux dix résidences jugées dangereuses, certaines pourront être réparées, mais d’autres ont été «gravement endommagées» et devront possiblement être démolies, a-t-il ajouté.

La ville a annoncé qu’elle fournirait un hébergement aux sinistrés ne pouvant pas immédiatement regagner leur domicile.

«La vaste majorité des résidants sont maintenant en sûreté chez eux et les travaux de nettoyage dans les zones environnantes se poursuivent, a déclaré le maire de London, Ed Holder. Nous reconnaissons cependant qu’il ne s’agit que de la première étape d’une longue période de rétablissement.»

Un groupe Facebook du quartier s’est rempli de messages offrant de la nourriture et des vêtements aux sinistrés. Des commerces à proximité ont également offerts leurs services et plusieurs campagnes de financement GoFundMe ont été lancées.

«Ce quartier s’est vraiment serré les coudes pour s’assurer que tout le monde aille bien, a souligné M. Burt. Ça témoigne vraiment de l’esprit de communauté de ce quartier et ça me rend très fier.»

La police de London affirme que Daniella Alexandra Leis, une femme âgée de 23 ans originaire de Kitchener, en Ontario, a été accusée de conduite avec facultés affaiblies en lien avec l’accident.

Les sept personnes blessées sont quatre pompiers, deux policiers et un civil. Un des pompiers blessés se trouvait toujours à l’hôpital dans un état grave vendredi.

– Par Alanna Rizza à Toronto

Les plus populaires