Explosion d’un camion-citerne en Afghanistan: le bilan grimpe à 31 morts

ISLAMABAD — Le bilan de l’explosion d’un camion-citerne dans un tunnel au nord de la capitale afghane, Kaboul, est passé à 31 morts lundi, a annoncé un porte-parole du gouvernement taliban.

Pendant ce temps, d’autres corps étaient retirés des lieux et les recherches se poursuivaient afin de retrouver des survivants.

La cause de l’explosion survenue samedi soir dans le tunnel de Salang, à environ 130 kilomètres de Kaboul, restait à éclaircir. Le tunnel, construit à l’origine dans les années 1960 pour aider l’invasion soviétique, est un lien clé entre le nord et le sud de l’Afghanistan.

Initialement, au moins 19 personnes auraient été tuées, mais un porte-parole du ministère de la Santé, Sharafat Zaman Amarkhail, a déclaré que le nombre de morts était passé à 31 et que 37 personnes avaient été blessées.

L’ancien président afghan, Hamid Karzai, a exprimé ses condoléances, affirmant ressentir «une grande tristesse» face à l’explosion meurtrière dans la province de Parwan.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.