Facebook sanctionne Benjamin Netanyahu en raison d’un message haineux

JÉRUSALEM — Facebook affirme avoir sanctionné la page du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en raison d’une violation de la politique de la société en matière de discours haineux.

Facebook a déclaré jeudi que le réseau social avait suspendu pendant 24 heures une fonctionnalité de messagerie automatique qui se trouvait sur sa page.

Le message sur la page appelait les électeurs à voter pour éviter la formation d’un gouvernement composé «d’Arabes qui veulent nous détruire – femmes, enfants et hommes». Le message a suscité le tollé des politiciens de l’opposition.

Benjamin Netanyahu a nié avoir écrit ce message dans une interview accordée à la radio Kan Reshet Bet. Il a dit que c’était une erreur de la part d’un employé et que le message avait été supprimé.

Benjamin Netanyahu se bat pour sa survie politique avant les élections de la semaine prochaine et compte sur le support des électeurs nationalistes avec un langage agressif et des promesses sans compromis.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire