Famille de Sherbrooke menacée d’expulsion en après-midi, mercredi

SHERBROOKE, Qc — Il est minuit moins une pour une famille d’étrangers installée à Sherbrooke qui devrait être chassée du Canada en après-midi, mercredi, sa demande d’asile ayant été refusée par les autorités fédérales.

Normando Charris et son épouse Carolina Batalla semblent avoir épuisé tous leurs recours pour qu’ils puissent rester au Québec avec leurs trois enfants, dont un qui est né au Canada. La famille originaire de la Colombie est arrivée il y a presque cinq ans.

M. Charris a quitté son emploi il y a quelques jours tandis que Mme Batalla a fermé la garderie qu’elle dirigeait. Les deux enfants d’âge scolaire ont fait leurs adieux à leurs camarades de classe.

La famille devra se rapporter à Montréal à des représentants de l’Agence des services frontaliers du Canada qui assureront qu’elle prenne l’avion en direction de l’Espagne, le pays d’où elle est arrivée.

Une page Facebook dédiée à la volonté de la famille de rester à Sherbrooke soutient qu’à moins d’un mois de Noël, on ne peut accepter que la famille Batalla-Charris soit expulsée.  

 

Les plus populaires