Famille syrienne décimée par un incendie en N-É: les parents remercient le public

HALIFAX — Les parents des sept enfants qui ont péri dans l’incendie de la résidence familiale à Halifax il y a un an remercient la population pour l’amour et le soutien qu’ils ont reçus depuis cette tragédie.

Les réfugiés syriens Ebraheim et Kawthar Barho ont survécu à l’incendie qui a détruit leur maison de location à Spryfield, en banlieue de Halifax, le 19 février 2019. Mais les sept enfants du couple — âgés de trois mois jusqu’à l’adolescence — n’ont pas eu cette chance.

Dans un communiqué publié mardi, le couple Barho affirme qu’il a réussi à trouver du réconfort dans la gentillesse de purs étrangers, dans le courage des premiers intervenants et dans le dévouement des professionnels de la santé.

Les enquêteurs n’ont toujours pas déterminé la cause de l’incendie. Dans une mise à jour en septembre dernier, ils ont déclaré qu’ils avaient seulement déterminé que l’incendie avait pris naissance à l’arrière de la maison, dans le séjour au rez-de-chaussée, près d’un canapé.

Rien ne leur permet de croire que l’incendie était d’origine suspecte, et ils ont exclu les articles de fumeur, le feu de cuisine ou un problème électrique.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire