Femme blessée lors d’une intervention policière à Longueuil: le BEI enquête

LONGUEUIL, Qc — Une intervention policière à Longueuil lors d’un rassemblement dans une résidence privée, en violation avec le couvre-feu, fait l’objet de vérifications du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI).

Il doit notamment corroborer qu’une femme de 23 ans s’est elle-même infligé des blessures graves entraînant une perte de conscience lors de son transport au poste de police.

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) a reçu un appel dimanche matin, 4 h 45, soit 15 minutes avant la levée du couvre-feu, pour dénoncer un rassemblement dans une résidence privée.

Selon les premières informations obtenues par le BEI, les policiers se seraient rendus sur les lieux et auraient procédé à l’arrestation de la femme en question pour des motifs de violence conjugale.

Celle-ci a été transportée au poste de police et «une fois arrivée au garage du SPAL, la civile aurait commencé à s’agiter et à se cogner la tête dans la voiture patrouille», précise le communiqué. Elle avait perdu conscience lors de sa sortie de l’auto-patrouille.

La jeune femme a été transportée à l’hôpital, mais sa vie ne serait pas en danger, précise le BEI.

L’enquête du BEI permettra notamment de déterminer si toutes ces informations sont exactes. Sept enquêteurs du BEI ont le mandat de faire la lumière sur cet évènement.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a aussi fait appel au soutien de la Sûreté du Québec qui fournira un technicien en identité judiciaire qui travaillera sous la supervision des enquêteurs du BEI.

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet évènement de communiquer avec lui sur son site web au www.bei.gouv.qc.ca

Laisser un commentaire