Fermetures de zones de pêche: Québec critique Ottawa sur sa gestion

MONTRÉAL — Québec demande à Ottawa une meilleure planification à l’avenir afin que les pêcheurs ne soient plus confrontés à de l’incertitude économique liée à la fermeture de zones de pêches pour protéger les baleines noires.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Laurent Lessard, compte même demander au gouvernement fédéral et aux autres provinces l’élaboration d’un protocole lors de la prochaine rencontre des ministres des Pêches.

Pour M. Lessard, il peut y avoir une « cogestion responsable » lors de la présence de baleines dans les zones de pêche certifiées. Il croit que les pêcheurs peuvent ralentir leurs activités à l’ère de la technologie qui « permet de voir où sont les baleines par rapport à leurs bateaux sur leurs cellulaires ». 

M. Lessard a livré ce message alors qu’il était en Gaspésie vendredi après-midi, avec deux autres ministres du gouvernement Couillard, pour rassurer les pêcheurs affectés par la décision du fédéral de fermer des zones de pêche.

Les ministres Laurent Lessard, Pierre Moreau et François Blais, ainsi que d’autres acteurs du milieu ont tour à tour pris le micro devant une usine de production et d’exportation de poissons et fruits de mer située à Sainte-Thérèse-de-Gaspé, dans le secteur du Rocher Percé.  

Ils ont aussi rassuré les pêcheurs de « l’aide immédiate » du gouvernement provincial en ces temps d’incertitudes. Ils ont profité de l’occasion pour leur expliquer les mesures d’accompagnement qui existent déjà pour les pêcheurs et les employeurs, si cela s’avère nécessaire.

Le ministre responsable de la région de la Gaspésie-îles-de-la-Madeleine, Pierre Moreau, a rappelé que « les pêcheurs ne sont pas contre la protection des baleines noires (…) mais qu’ils s’attendent à du support de leurs gouvernements ».

Les ministres Moreau et Lessard ont lancé un appel au gouvernement fédéral pour qu’il planifie mieux à l’avenir, à l’avance et de façon concertée, les moyens envisagés pour la protection des baleines noires afin de ne pas nuire aux activités commerciales de l’industrie de la pêche.    

 

Les plus populaires