Festival du cochon de Sainte-Perpétue: fin de la course au cochon graissé

SAINTE-PERPÉTUE, Qc — La traditionnelle course au cochon graissé ne figure pas à la programmation du 42e Festival du cochon de Sainte-Perpétue, dans la région Centre-du-Québec, qui aura lieu du 1er au 4 août.

Cette course consistait pour les participants à attraper un cochon à l’intérieur d’un enclos rempli de boue, en respectant certaines règles, afin de le déposer dans un temps donné dans un baril. Elle a contribué à la popularité du festival.

Lors des dernières années, la présentation de cette épreuve a toutefois été dénoncée par des groupes de défense des animaux, dont People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) et la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de Montréal. Cette dernière déplorait que les porcs étaient soumis à un grand stress et à des risques de blessures.

En entrevue au journal Le Nouvelliste, le directeur général du festival, Michel Jutras, reconnaît que les contestations ont fait partie de la réflexion ayant mené à l’abolition de la course au cochon graissé. Il ajoute que la clientèle de ce spectacle était plutôt âgée alors que les plus jeunes semblaient y être plus ou moins intéressés.

Pour sa part, le maire de Sainte-Perpétue, Guy Dupuis, estime que l’abolition de la course au cochon graissé signifie la disparition d’un emblème, mais signale qu’une épée de Damoclès était toujours au-dessus du comité organisateur. Il évoque aussi une problématique de santé chez les porcs qui seraient aux prises avec la propagation d’un virus.

 

Les plus populaires