Feux à ciel ouvert en forêt: 12 régions du Québec frappées jeudi par une interdiction

QUÉBEC — Douze régions du Québec sont frappées jeudi matin par une interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité.  

Cette décision du gouvernement du Québec, prise en collaboration avec la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), est entrée en vigueur mercredi soir à la lumière des conditions météorologiques qui ont évolué dans le sud du Québec.  

Ces régions sont situées au nord du fleuve Saint-Laurent jusqu’à la région de la Baie James, à partir de la frontière de l’Ontario, à l’ouest, jusqu’à la Côte-Nord, de même que le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie. Dans ces régions, le risque de feux de forêt est qualifié d’extrême par la SOPFEU.  

Dans les régions situées au sud du fleuve, de l’Ontario jusqu’au Bas-Saint-Laurent en incluant les régions de Montréal et de Québec, le risque est considéré très élevé. Dans le nord du Québec, il est élevé ou bas, selon les secteurs.  

Les prévisions météorologiques annoncent pour plusieurs régions du temps sec au cours des prochains jours.   

Il y avait mercredi soir 16 feux de forêt qui affectaient surtout les régions du Lac-Saint-Jean et de Manicouagan. Trois d’entre eux n’étaient pas sous contrôle.  

La SOPFEU déplore 328 incendies de forêt cette année au Québec. La moyenne du nombre d’incendies à pareille date depuis dix ans est de 193 incendies.

Laisser un commentaire