Feux en C.-B.: les vents et la foudre pourraient effacer les progrès

KELOWNA, C.-B. — Les conditions des incendies de forêt étaient plus calmes à travers la Colombie-Britannique en fin de semaine, mais des températures à la hausse et des rafales pourraient effacer les progrès réalisés au cours des quelques derniers jours.

Environnement Canada anticipe des rafales pouvant aller jusqu’à 50 km/h dans le secteur de Kelowna et de la foudre est aussi attendue dans plusieurs secteurs de la province, incluant la vallée de l’Okanagan.

Le service contre les incendies de forêt en Colombie-Britannique a dit avoir réussi un brûlage dirigé, dimanche, en rassemblant deux incendies en un seul plus large entre Peachland et Summerland, sur la partie ouest du lac Okanagan. Il a confirmé que 112 pompiers combattaient encore activement les incendies lundi après-midi.

Les autorités estiment que le brasier a augmenté à près de 18 kilomètres carrés, par rapport à 14 kilomètres carrés dimanche.

Bien que l’incendie est encore hors de contrôle, les responsables soutiennent que la zone désormais unique offre une meilleure chance d’établir des coupe-feux.

Le district régional d’Okanagan-Similkameen a annulé plusieurs ordres d’évacuation au nord de Summerland et le site internet du service contre les incendies affirme que d’autres ordres d’évacuation pourraient être retirés. Tout de même, 900 domiciles font l’objet d’une alerte jusqu’à nouvel ordre.