Fierté Montréal fait l’objet d’une enquête indépendante pour l’annulation du défilé

MONTRÉAL — La Ville de Montréal a fait savoir qu’une enquête indépendante sera chargée de faire la lumière sur le fiasco entourant l’annulation à la toute dernière minute du défilé de la fierté, dimanche dernier.

Dans un message publié sur Twitter, lundi, la mairesse Valérie Plante a révélé que l’organisme Fierté Montréal, qui coordonne le défilé, «a accepté qu’une enquête indépendante fasse la lumière sur l’annulation du défilé et émette des recommandations pour assurer le succès des prochaines éditions».

Valérie Plante s’est également déclarée «très satisfaite» d’une rencontre organisée avec les représentants de Fierté Montréal, ajoutant avoir l’«entière collaboration» de son conseil d’administration. Cette rencontre aurait eu lieu en soirée, lundi.

Une porte-parole de la mairesse, Catherine Cadotte, a précisé que cette demande pour la tenue d’une enquête indépendante a été soumise par Mme Plante après avoir appris que Fierté Montréal ne prévoyait effectuer qu’une simple révision interne des événements.

L’objectif de l’enquête sera de déterminer comment on en est arrivé à annuler le défilé. Selon la plus récente version des organisateurs, c’est un manque de personnel qui aurait ultimement forcé l’annulation par crainte de ne pas être en mesure d’assurer la sécurité de l’événement.

Montréal avait versé une subvention de 600 000 $ pour l’organisation de l’ensemble de la programmation de Fierté Montréal, du 1er au 7 août, qui incluait des spectacles et diverses activités.

Catherine Cadotte mentionne que la Ville n’a pas demandé de remboursement puisqu’elle considère tout de même que l’ensemble du festival a été un succès malgré l’annulation du défilé emblématique. L’enquête est toutefois nécessaire afin de rétablir le lien de confiance entre Montréal et les organisateurs de l’événement.

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.