Filmés dans le métro de Montréal: le SPVM arrête trois individus

MONTRÉAL – Trois hommes feront face à la justice en lien avec la vidéo tournée illégalement dans le métro de Montréal.

Les individus âgés de 22, 28 et 53 ans ont été arrêtés jeudi par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), a expliqué sa porte-parole Caroline Chèvrefils. Ils ont été rencontrés par les enquêteurs au cours de la journée, a-t-elle spécifié.

Ils devraient revenir en cour le 5 mai prochain. Les trois suspects font face à des chefs d’accusations d’introduction par effraction et de nuisance publique. Deux d’entre eux font aussi face à une accusation de possession d’outils de cambriolage, selon la porte-parole.

Diverses méthodes d’enquêtes ont permis aux policiers du SPVM de retracer les individus, selon la porte-parole.

La vidéo, qui remet en question la sécurité dans le métro de Montréal, avait fait grand bruit sur les médias sociaux lors de sa mise en ligne, le 26 mars, soit quatre jours après les attentats en Belgique survenus, notamment, dans une station du métro bruxellois.

On y voyait deux individus visiter, entre autres, des endroits interdits au public. Ils marchaient sur les voies et un des deux jeunes individus avaient même allumés des pièces pyrotechniques à l’intérieur d’un tunnel.

Plus de 141 000 visionnements plus tard, la vidéo était toujours en ligne, en fin de soirée, jeudi.