Financement du REM : Ottawa se donne deux mois pour répondre

OTTAWA — Le gouvernement fédéral saura d’ici deux mois comment il financera le projet de Réseau électrique métropolitain (REM), a affirmé le ministre de l’Infrastructure, Amarjeet Sohi, dans une entrevue avec La Presse canadienne.

Il a mandaté des experts financiers de la firme Blair Franklin Capital Partners pour évaluer le plan d’affaires soumis par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Le projet pourrait être financé par l’entremise d’une subvention, d’un partenariat public-privé ou de la future Banque d’infrastructure.

Les coûts du projet s’élèvent à plus de 6 milliards $. Le Québec a déjà annoncé une contribution de 1,3 milliard $.

Sans dévoiler le montant qu’Ottawa pourrait investir dans le REM, le ministre a indiqué qu’il s’agit d’un projet excitant dont la métropole a besoin.

«J’ai eu la chance de visiter certaines des stations de métro à Montréal. On peut y voir des fissures», a constaté le ministre Sohi.

«En finançant un projet comme le REM par l’entremise de nos investissements en infrastructure, ça permettrait de libérer des ressources nécessaires pour l’entretien et la réparation.»