Financement politique: le chef du PC continue de demander une enquête publique

TORONTO – Les progressistes conservateurs ont promis, mardi, de continuer à demander la tenue d’une enquête publique au sujet des activités de financement des libéraux au pouvoir en Ontario.

La première ministre Kathleen Wynne a annoncé une série de changements aux méthodes utilisées par les partis politiques ontariens pour recueillir des fonds, incluant une interdiction des dons des entreprises et des syndicats, de nouvelles règles pour les élections complémentaires et les courses au leadership et de plus basses limites de contributions.

Mais le chef du Parti conservateur, Patrick Brown, dit que les changements ne règlent pas le problème suivant: les ministres du cabinet ont des exigences de financement allant jusqu’à 500 000 $ chacun et ont sollicité des dons d’entreprises qui cherchaient à faire affaire avec leur propre ministère.

Nous n’allons pas nous laisser intimider et abandonner notre requête pour une enquête publique, a déclaré M. Brown lors de la période des questions de mardi.

M. Brown a posé des questions tous les jours au sujet de différents donateurs au Parti libéral. Mardi, il a demandé pourquoi Maple Leaf Sports and Entertainement — l’une des plus riches entreprises au Canada — avait reçu une subvention de 500 000 $ du gouvernement de l’Ontario.

Il a fait remarquer que la subvention n’avait pas été annoncée, et que l’argent avait été remis discrètement. Et puis, quelle surprise, dit-il, l’entreprise a fait un don de près de 30 000 $ aux libéraux alors qu’elle n’avait jamais fait de don à un parti politique auparavant.

Il promet de continuer à mettre au jour ces pratiques de financement des libéraux, qu’il estime douteuses.