Finie la distanciation physique entre les tout-petits dans les garderies, dès lundi

MONTRÉAL — Finie la distanciation entre les tout-petits en garderie: dès lundi, les enfants n’auront plus besoin de se tenir à deux mètres les uns des autres.

La règle de distanciation entre les enfants d’un même groupe, soit un maximum de dix enfants, et entre les enfants et leur éducatrice attitrée, est ainsi abolie.

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, l’a annoncé jeudi midi, après avoir reçu le feu vert de la Santé publique.

Il qualifie la nouvelle d’«un pas de plus vers un retour à la normale pour les enfants», mais aussi pour le personnel des services de garde du Québec, qui devait composer avec ces règles exigeantes.

C’est également le retour des «doudous» à la garderie pour les enfants, qui pourront aussi partager certains objets plus difficiles à désinfecter, comme les livres, à l’intérieur de leur groupe de 10.

Si un service de garde a plus de 10 enfants, les règles de distanciation devront toutefois être maintenues entre les bambins des différents groupes. La distanciation de deux mètres entre les adultes demeure en vigueur.

Les éducatrices devront toutefois continuer à porter masque et visière.

«L’abolition de la distanciation permet également aux enfants de retrouver un milieu de vie exempt de contraintes. Cela ne pourra que favoriser la consolidation de nouveaux apprentissages ainsi que le développement social et émotif des enfants», a indiqué le ministre Lacombe dans un communiqué.

«Petit à petit, la vie reprend son cours normal.»

Augmentation de la capacité d’accueil

De plus, à partir du lundi 22 juin, les établissements situés à l’extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), de la municipalité régionale de comté (MRC) de Joliette et de la ville de L’Épiphanie pourront recevoir 100 % du nombre maximal d’enfants indiqué à leur permis.

En ce qui concerne les services de garde en milieu familial, le nombre régulier d’enfants pouvant être accueillis sera de nouveau en vigueur.

Dans la CMM, à L’Épiphanie et dans la MRC de Joliette, le retour à pleine capacité est toujours prévu pour le 13 juillet.

Cela permet d’offrir à un plus grand nombre d’enfants un retour dans leur milieu de garde habituel, souligne le ministre.