Fiona aurait coûté 35 M $ à Maritime Electric dans l’Île-du-Prince-Édouard

CHARLOTTETOWN — Le service public d’électricité dans l’Île-du-Prince-Édouard affirme qu’il lui en a coûté jusqu’ici environ 35 millions $ pour les dommages causés par Fiona à son réseau de distribution, en septembre.

Une porte-parole de l’entreprise Maritime Electric a déclaré mardi que cette estimation était basée sur les factures reçues à ce jour, et qu’un total final devrait être disponible le mois prochain.

La porte-parole Kim Griffin a déclaré que les principaux coûts liés à la tempête post-tropicale concernaient la main-d’œuvre.

Les arbres abattus par Fiona fin septembre ont provoqué des pannes d’électricité généralisées dans l’île; il a fallu 19 jours pour rétablir le courant partout.

Les chiffres rendus publics montrent que 35 000 arbres ont dû être abattus après le passage de Fiona. Les monteurs de ligne ont dû réparer 1133 poteaux cassés, 445 transformateurs endommagés et 140 kilomètres de fils tombés.

Maritime Electric, une filiale de l’entreprise Fortis, demande à la régie de l’énergie de l’Île-du-Prince-Édouard une augmentation des tarifs d’électricité, mais on ne sait toujours pas quelle part des coûts liés à Fiona sera répercutée sur la facture des clients résidentiels.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.