Flambée de cas de COVID-19 chez les travailleurs agricoles en Ontario

TORONTO — Les responsables de la santé publique de la région de Windsor-Essex, en Ontario, demandent des ressources supplémentaires pour faire face aux éclosions de COVID-19 sur les fermes, alors que plus de 180 travailleurs agricoles ont été déclarés positifs au cours de la seule fin de semaine.

Le docteur Wajid Ahmed, médecin hygiéniste de la région, a déclaré lundi que le pic de nouveaux cas faisait suite à une augmentation des tests de dépistage. «Mais nous voyons clairement que les chiffres augmentent dans ce secteur, a-t-il dit. Presque tous les travailleurs ne signalaient aucun symptôme au moment du test.»

Sur les 88 nouveaux cas signalés dimanche dans cette région, 87 étaient des travailleurs de l’agroalimentaire. Lundi, 96 des 98 tests positifs provenaient de travailleurs de ce secteur. Ces résultats représentent les deux plus fortes hausses quotidiennes de cas dans la région depuis le début de la pandémie.

Ces éclosions sur des fermes ont d’abord freiné la transition de toute la région de Windsor-Essex vers la deuxième étape du déconfinement provincial. Le gouvernement a par la suite décidé de resserrer les mesures seulement à Leamington et Kingsville.

La direction régionale de la santé publique a précisé lundi que six fermes étaient encore touchées. On ne précise pas si les personnes infectées sont des travailleurs étrangers temporaires, mais le docteur Ahmed a déjà déclaré que 90 % des cas touchaient cette main d’oeuvre venue du Mexique, du Guatemala ou des Antilles.

Étendre le dépistage

Le docteur Ahmed a indiqué que les derniers cas étaient liés à une seule et même ferme, mais le premier ministre Doug Ford croit que l’accélération du dépistage continuera de trouver des cas dans d’autres fermes de la région. «Je ne pense pas que ce soit confiné à une seule ferme, pour être bien franc», a déclaré le premier ministre lundi, ajoutant que la province renforçait les ressources dans cette région.

Le gouvernement a annoncé la semaine dernière une stratégie en trois points pour lutter contre les éclosions sur les fermes, notamment le dépistage sur place. M. Ford a déclaré lundi que les tests seraient aussi étendus à des fermes d’autres régions de la province où des éclosions ont été signalées en secteur agricole. «Nous allons faire pareil à Niagara (et) dans d’autres communautés rurales, a-t-il promis. Nous devons protéger ces gens.»

Des centaines de travailleurs migrants en Ontario ont été déclarés positifs et trois sont morts de la COVID-19. Les responsables de la santé publique soutiennent que les habitations et les lieux de travail exigus continuent de contribuer à la propagation du virus. Un organisme de défense des droits des travailleurs étrangers temporaires demande la fermeture de l’ensemble du secteur agroalimentaire de la province jusqu’à ce que chaque lieu de travail puisse être complètement aseptisé et que des mesures de sécurité soient mises en place pour protéger cette main d’oeuvre.

L’éclosion de Kingston

Pendant ce temps, cinq autres personnes ont été déclarées positives à Kingston, dans l’éclosion locale liée à un salon de manucure. La direction régionale de la santé publique a déclaré qu’un total de 27 cas confirmés du nouveau coronavirus étaient liés à ce salon.

«Nous ne voulons pas stigmatiser une entreprise en particulier: nous devons tous apprendre de ce virus vilain, pernicieux, fuyant», et de petites éclosions comme celle-là qui peuvent survenir lors d’un déconfinement, a indiqué le docteur Kieran Moore, médecin hygiéniste de la région. La plupart des cas liés à l’épidémie montraient par ailleurs des symptômes minimes et personne n’a été hospitalisé, a-t-il ajouté. Toutes les personnes déclarées positives se mettent en quarantaine à la maison.

Près de 3000 personnes ont été testées dans la région la semaine dernière; vendredi, la Ville de Kingston a rendu obligatoire le port du masque dans tous les lieux publics intérieurs.

L’Ontario a signalé lundi 257 nouveaux cas de COVID-19 et sept nouveaux décès liés au virus. Le nombre total de cas s’élève désormais à 34 911, dont 30 196 cas résolus et 2665 décès. Le ministère de la Santé a déclaré avoir été en mesure d’effectuer dimanche plus de 27 000 tests de dépistage.

Les plus populaires