Ford annonce que le système de réservation ontarien sera lancé lundi matin

Le système de réservation de vaccins contre la COVID-19 de l’Ontario est prêt à commencer à prendre des rendez-vous par téléphone et en ligne, a annoncé dimanche le premier ministre Doug Ford.

Il a indiqué que les premiers tests du portail provincial s’étaient déroulés sans heurts. Le système sera accessible dès lundi à 8h.

M. Ford a cependant prévenu qu’il est essentiel que seuls les résidents admissibles l’utilisent. Pour l’instant, il s’agit des personnes âgées de 80 ans et plus.

«Cela ne pourrait pas être plus important, a-t-il déclaré en conférence de presse. Si vous n’avez pas 80 ans ou plus, ou si vous aidez quelqu’un a cet âge, n’essayez pas de prendre rendez-vous. Nous devons d’abord nous occuper de nos personnes âgées.»

Le portrait provincial améliorera ou remplacera les systèmes de prise de rendez-vous mis en place par bon nombre des 34 bureaux de santé publique de l’Ontario.

En plus de permettre aux demandeurs de réserver leur place, le portail fournira également des instructions sur la façon de planifier les rendez-vous en fonction du lieu de résidence.

Le premier et le deuxième rendez-vous de vaccination peuvent être organisés en même temps, a fait savoir le gouvernement. Les gens seront invités à fournir des informations au sujet de leur carte d’assurance-maladie provinciale, leur date de naissance, leur code postal et leur adresse de courriel ou leur numéro de téléphone.

M. Ford a dit que le système de réservation sera ouvert à d’autres groupes d’âge dès le mois prochain au cours de la prochaine phase du déploiement des vaccins en Ontario.

Des données gonflées ?

La situation sanitaire en Ontario semble repartir en vrille si on se fie aux récentes données.

Les autorités ont signalé dimanche pas moins de 1747 nouveaux cas de COVID, mais la ministre de la Santé Christine Elliot a voulu se montrer rassurante en affirmant que ces données ont pu être gonflées de «plusieurs centaines» à cause d’une erreur.

Elle a précisé qu’elle ne pouvait pas déterminer exactement le nombre de cas qui sont en fait liés à un changement dans le système de suivi provincial.

La province a déploré 15 décès supplémentaires liés à la COVID-19. Elle a rapporté que 601 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 282 patients aux soins intensifs.

La campagne de vaccination s’est poursuivie. Pas moins de 41 859 doses ont été administrées samedi. Le nombre de personnes complètement inoculées s’élève à 285 615.

Laisser un commentaire