Ford appelle Ottawa à offrir un programme d’allègement des loyers résidentiels

TORONTO — L’Ontario a appelé vendredi le gouvernement fédéral à offrir un programme d’allègement des loyers résidentiels, après qu’Ottawa a annoncé une aide similaire pour les petites entreprises.

Le premier ministre Doug Ford a déclaré que le programme fédéral-provincial verra la province dépenser 241 millions $ pour aider à réduire les loyers des petites entreprises admissibles, qui sont «l’épine dorsale de notre économie», mais il espère que l’aide ne s’arrêtera pas là.

«Je sais que ce ne sont pas seulement les entreprises qui paient un loyer, c’est aussi de nombreux locataires résidentiels et avec le 1er mai qui approche, de nombreux locataires sont inquiets en ce qui a trait à leur loyer en ce moment», a fait valoir M. Ford.

«Aujourd’hui, je vais demander au premier ministre de travailler avec nous sur un programme de soutien aux locataires résidentiels.»

L’Ontario a déjà gelé les expulsions en ce moment, mais des intervenants affirment que plus d’aide est nécessaire.

Le ministre des Affaires municipales et du Logement, Steve Clark, a envoyé une lettre au ministre fédéral Ahmed Hussen, disant que l’Ontario aiderait à soutenir un programme d’allègement des loyers résidentiels, mais qu’il devrait émaner d’Ottawa.

«Lorsque ces familles sont obligées de choisir entre la nourriture et le loyer, cela affecte également les propriétaires de l’Ontario et la stabilité de notre secteur du logement locatif», a écrit M. Clark.

Alors que de nombreux secteurs de l’économie éprouvent des difficultés sous le poids des fermetures liées à la pandémie de COVID-19, M. Ford a promis vendredi qu’un plan pour la réouverture de l’économie de l’Ontario serait dévoilé au début de la semaine prochaine.

«Il fournira une approche graduelle et mesurée pour la réouverture», a-t-il déclaré.

Les responsables de la santé soulignent que même si la propagation dans la communauté en Ontario semble avoir atteint le sommet de la courbe, les cas dans les foyers de soins de longue durée augmentent.

La province a signalé vendredi 640 nouveaux cas de COVID-19 et 50 décès supplémentaires. Il s’agit de la plus forte augmentation en un seul jour de nouveaux cas, bien que le taux de croissance dans le total des cas reste relativement faible, à 5%.

Les hospitalisations et le nombre de personnes en soins intensifs et sous respirateur ont tous augmenté par rapport à la veille.

L’Ontario compte maintenant un total de 13 519 cas, dont 763 décès et 7087 cas résolus.

Le ministère des Soins de longue durée a signalé 573 décès de résidents et un total de 2287 cas confirmés chez les résidents, en plus de 1089 cas confirmés chez le personnel des soins de longue durée. Le ministère a déclaré qu’il y avait des éclosions dans 131 foyers, soit une de moins que jeudi.

Les décès enregistrés dans les centres de soins de longue durée — qui sont inscrits dans une autre base de données qui n’est pas toujours cohérente avec le nombre de cas totaux dans la province la plus populeuse du pays — a grimpé de 57 en 24 heures.

L’aide opérationnelle des Forces armées canadiennes devrait se concrétiser en fin de semaine dans cinq foyers de soins de longue durée en Ontario, après que la province eut fait la demande cette semaine.