Ford demand aux militants conservateur de se rallier à Andrew Scheer

HALIFAX — Le premier ministre ontarien Doug Ford a mis jeudi tout son poids politique derrière le chef du Parti conservateur fédéral Andrew Scheer lors d’un discours qui se voulait rassembleur.

M. Ford s’est adressé aux milliers de délégués venant de partout au pays pour participer au congrès des conservateurs fédéraux.

Il s’est entre autres vanté de la victoire conservatrice en Ontario, qui, selon lui, pourrait se répéter sur le plan national en 2019 si le parti demeurait uni derrière son chef.

«Mes amis, ce ne sera pas facile, a reconnu M. Ford. Cela exigera des efforts et de la discipline. Et surtout, on doit rester debout. On doit se tenir aux côtés de notre leader.»

Il n’a pas prononcé un mot sur le député québécois Maxime Bernier qui a annoncé son départ des conservateurs et son intention de fonder un nouveau parti. M. Ford a préféré faire l’éloge de M. Scheer.

Le premier ministre ontarien a soulevé la foule en lançant sur son rythme personnel plusieurs des slogans électoraux de sa dernière campagne.

Il a réitéré sa promesse de combattre «la taxe sur le carbone» du gouvernement fédéral en employant tous les moyens légaux à sa disposition.

À la fin du discours de M. Ford, Scheer et sa femme Jill se sont joints à lui. Chacun a hissé la main de l’autre.