Ford resserre les règles de visites dans les foyers de soins de longue durée

TORONTO — L’Ontario restreint l’accès des visiteurs aux foyers de soins de longue durée dans les points chauds de la province aux prises avec des hausses de cas de COVID-19.

Le premier ministre Doug Ford a annoncé mardi qu’à compter du 5 octobre, seuls le personnel et les personnes considérées comme des aidants naturels ou des visiteurs essentiels seront autorisés à entrer dans ces résidences. Ces nouvelles règles s’appliqueront dans la grande région de Toronto et à Ottawa.

Jusqu’à deux membres de la famille ou amis d’un résidant peuvent s’inscrire pour devenir des aidants naturels, a précisé la province.

M. Ford a également annoncé un financement supplémentaire de 540 millions $ pour aider les foyers de soins de longue durée à lutter contre la deuxième vague du virus. Le financement servira à soutenir le personnel, à payer des rénovations et à mieux outiller les foyers pour lutter contre les infections.

Le premier ministre Ford promet également que chaque résidence de soins de longue durée de la province disposera d’un approvisionnement de deux mois en équipement de protection individuelle.

L’Ontario a par ailleurs rapporté mardi 554 nouveaux cas de COVID-19 et quatre nouveaux décès attribuables au virus.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a précisé que 251 cas avaient été signalés à Toronto, 106 à Ottawa, 79 dans la région de Peel et 43 dans la région de York. Elle a ajouté que 62 % des nouvelles infections concernaient des personnes de moins de 40 ans.

Au total, 137 personnes sont actuellement hospitalisées en Ontario en raison de la COVID-19, dont 30 aux soins intensifs.

La province signale également 64 nouveaux cas de COVID-19 liés aux écoles, dont au moins 37 parmi les élèves. Ce nouveau bilan porte à 250 le nombre d’écoles ontariennes qui ont signalé au moins un cas, sur les 4828 écoles de la province financées par des fonds publics.

Laisser un commentaire
Les plus populaires