Ford veut prolonger l’état d’urgence provincial pour une durée de 28 jours

TORONTO — Le premier ministre Doug Ford indique que l’Assemblée législative de l’Ontario siégera mardi afin de prolonger l’état d’urgence provincial pour une durée de 28 jours.

Même si de récentes statistiques apportent une lueur d’espoir dans la lutte contre la COVID-19 en Ontario, il est trop tôt pour commencer à assouplir les restrictions, a déclaré M. Ford.

L’Ontario signale lundi 421 nouveaux cas de COVID-19 et 17 nouveaux décès dans la province.

Il s’agit d’une augmentation de six pour cent du nombre de cas par rapport à dimanche, poursuivant un taux de croissance relativement faible au cours des derniers jours. Le nombre de patients hospitalisés — 760 — a légèrement augmenté, mais les taux de patients en soins intensifs et sous respirateurs demeurent relativement stables, indiquent les autorités de la santé publique.

Doug Ford affirme que les réserves d’équipement de protection médical de la province sont mieux garnies, depuis qu’il a fait part de ses craintes de pénuries. La province a pu se procurer d’autres masques chirurgicaux, des masques de type N95 et des respirateurs, a-t-il précisé.

On a recensé jusqu’ici 7470 cas de la COVID-19 en Ontario, dont 291 décès; près de 45 % des cas confirmés ont été résolus. Au moins 89 éclosions spécifiques du virus ont été signalées dans des foyers de soins de longue durée de cette province, avec 741 résidents et 430 employés infectés.

Au moins 120 résidents ont perdu la vie dans le cadre de ces éclosions, soit 41 % des décès enregistrés à travers la province.

Parmi les établissements les plus durement touchés figurent la résidence Pinecrest, à Bobcaygeon, avec 29 morts; la résidence Almonte Country Haven, en banlieue d’Ottawa, avec 14 morts; et la résidence Anson Place, à Hagersville , dans le sud-ouest de l’Ontario, avec 13 morts.

Plus de 800 travailleurs du domaine de la santé ont reçu un diagnostic de COVID-19 jusqu’à présent, ce qui représente environ 11 % des cas confirmés dans la province.

Le premier ministre Doug Ford avait exprimé la semaine dernière sa frustration de constater que l’Ontario effectuait quotidiennement un nombre de tests bien en deçà de sa capacité de 13 000 par jour. La province a ensuite annoncé qu’elle effectuerait 8000 tests par jour d’ici mercredi, mais un peu plus de 5000 tests ont été effectués entre les mises à jour de dimanche et de lundi.

Le maire de Toronto, John Tory, a par ailleurs indiqué lundi que la métropole ouvrira deux autres garderies pour les enfants des travailleurs des services essentiels. La Ville avait déjà ouvert quatre autres garderies pour aider ceux qui sont en première ligne pendant la pandémie. Les nouvelles garderies ouvriront au centre-ville, où la demande a été la plus forte.

Les plus populaires