Forte chaleur dans certaines régions du Québec et des Maritimes en fin de semaine

MONTRÉAL — Des avertissements de chaleur ont été émis par Environnement Canada vendredi matin pour certaines régions du sud et du centre du Québec, de même que pour le sud-est du Nouveau-Brunswick et l’ensemble de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse.

Un avertissement de chaleur est émis lorsque des conditions très chaudes ou humides devraient présenter un risque élevé de malaises liés à la chaleur, comme les coups de chaleur et l’épuisement dû à la chaleur.

L’agence fédérale signale que les valeurs combinées de température et d’humidité produiront un facteur humidex d’environ 42 samedi et dimanche. Ces conditions séviront dans les régions de Montréal, des Laurentides jusqu’à Mont-Tremblant, de la Montérégie, de l’Estrie, de la région Centre-du-Québec, de Lanaudière, de la Mauricie et des Bois-Francs.

Une augmentation de la température et de l’humidex commencera à être ressentie dans ces régions ce vendredi.

Les températures et le facteur humidex seront presque aussi élevés en fin de semaine dans les régions des Maritimes qui sont visées par les avertissements.

Dans plusieurs régions du Québec, y compris celles où l’avertissement de chaleur a été émis, Environnement Canada prévoit une chute importante de la température à compter de lundi. Par exemple, le maximum prévu à Montréal est de 19 degrés Celsius; il ne s’élèvera qu’à 18 degrés à Trois-Rivières et à 16 degrés à Mont-Tremblant, mais dans toutes ces régions, le temps sera pluvieux.

Une chute semblable du mercure se produira aussi dans les trois provinces des Maritimes, où les températures maximales devraient être d’environ 20 ou 22 degrés Celsius à compter de lundi.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.