Fous de joie, les Marocains célèbrent la victoire contre le Portugal

RABAT, Maroc — Des Marocains fous de joie ont envahi samedi les rues de leur capitale et des autres villes du pays, agitant des drapeaux, klaxonnant et allumant des fusées éclairantes pour célébrer la victoire historique de l’équipe nationale de football sur le Portugal à la Coupe du monde.

Le Maroc a battu les Portugais 1-0 au Qatar, éliminant Cristiano Ronaldo et ses partenaires du tournoi et faisant des Lions de l’Atlas la première équipe africaine et la première équipe arabe à atteindre les demi-finales de la Coupe du monde.

La capitale, Rabat, explosait de joie tandis que les supporters marocains célébraient également dans les rues de Doha et dans les villes d’Europe, où vivent de nombreux Marocains. D’autres fans du Moyen-Orient et d’Afrique qui ont adopté les Lions de l’Atlas comme équipe jubilaient également.

«Nous étions tellement stressés, comme si nous étions sur le terrain avec les joueurs, mais maintenant nous voulons le trophée, a déclaré Mohamed Amine, qui célébrait à Rabat. Les joueurs, cette équipe ont élevé la réputation du Maroc parmi les nations du monde.»

Cette victoire met les partisans marocains en pleine confiance pour les jours à venir. L’équipe affrontera mercredi la France, en demi-finale.

«Je suis tellement heureuse que je ne sais même pas si je peux m’exprimer, mais si nous sommes ici maintenant, je crois que nous pouvons atteindre la finale», a déclaré Yasmine Benmehredj lors des célébrations dans la capitale marocaine. Elle est optimiste que son équipe pourra gagner cette Coupe du monde.

Au Qatar, des centaines de partisans exaltés et vêtus de vert et de rouge devant le stade Al Thumama ont célébré la victoire du Maroc en chantant, en hurlant, en tapant sur des tambours et en brandissant le drapeau national. Certains ont chanté : «Félicitations à nous pour ce début ! Cela ne fera que continuer encore et encore !»

«C’est incroyable. C’est la toute première fois», s’est réjoui Saleh al-Rayes, un fan saoudien de 27 ans à Doha.

En tant qu’Arabe lors de la première Coupe du monde organisée au Moyen-Orient, M. al-Rayes a dit qu’il ressentait un sentiment d’inclusion et de représentation dans le monde du football, un endroit qui a été dominé par des équipes européennes et sud-américaines.

«Vous arrivez en tant que »underdog » et ensuite vous gagnez. C’est une fierté arabe. Tous les pays arabes étaient ici dans le stade pour soutenir le Maroc», a raconté M. al-Rayes. 

Les Palestiniens remplissaient des cafés et une salle de sport, transformés en lieu de visionnement gratuit de la Coupe du monde par le Qatar pour les habitants appauvris de la bande de Gaza, applaudissant et se réjouissant de la victoire. Certains tenaient des affiches avec des drapeaux palestiniens et marocains et un slogan qui disait : «Un peuple, un pays».

La victoire du Maroc au Qatar a touché les Palestiniens puisque les joueurs et nombre de leurs supporters ont exprimé leur solidarité sur et en dehors du terrain pendant la Coupe du monde. Des drapeaux palestiniens figuraient régulièrement dans des groupes de supporters du Maroc au Qatar et parmi des fans célébrant en Europe. Mardi, certains des joueurs de l’équipe ont déployé des drapeaux palestiniens sur le terrain après avoir battu l’Espagne.

«C’est une sensation indescriptible. Je le jure, c’est comme si c’étaient des Palestiniens qui jouaient», a expliqué Ibrahim al-Lilli, un supporter du Maroc à Gaza.

Des scènes similaires ont été vues en Cisjordanie occupée par Israël. Les Palestiniens sont descendus dans les rues, les voitures klaxonnant et les gens agitant des drapeaux palestiniens et marocains. À Naplouse, une ville de la Palestine, une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montrait des groupes de Palestiniens chantant «Maroc !» sous l’œil attentif des soldats israéliens de l’autre côté de la rue.

«C’est magnifique», a déclaré Abdullaziz Errayes, âgé de 23 ans, originaire de la Libye et qui avait son drapeau national noué autour du cou comme une cape de superhéros alors qu’il quittait le stade de Doha. «C’est le premier pays arabe, le premier pays africain à atteindre les demi-finales. Le Maroc nous représente». 

La victoire phénoménale du Maroc s’est également répercutée à travers l’Afrique samedi.

«Histoire continentale !», a écrit la Confédération africaine de football sur Twitter après la victoire du Maroc.

«Historique et fantastique», a commenté sur Twitter le président de l’Union africaine et président sénégalais Macky Sall. 

Des musiciens ont également félicité le Maroc et souligné l’importance de la victoire pour le continent.

«L’Afrique se lève (…) quelle joute incroyable — continuez comme ça messieurs», a tweeté le rappeur et chanteur d’origine haïtienne Wyclef Jean. La chanteuse pop colombienne d’origine libanaise, Shakira, a célébré l’événement par un tweet d’une ligne: «Cette fois pour Afrique!»

Il y avait aussi de l’exaltation en Tunisie samedi après que des centaines de supporters marocains se soient rassemblés devant le théâtre municipal de la capitale, Tunis, klaxonnant alors qu’ils roulaient le long de la route principale.

«C’est une source de fierté que l’équipe marocaine réalise pour la première fois dans l’histoire du football arabe et africain», a déclaré Ahmed Ben Messaoud à Tunis.

Agitant des drapeaux tunisien, marocain et palestinien, les supporters de l’équipe nord-africaine rivale ont dansé et chanté des slogans acclamant les Lions de l’Atlas.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.