François Legault demande aux Québécois de s’en tenir à deux rassemblements à Noël

QUÉBEC — Après avoir ouvert la porte la semaine dernière aux rassemblements pratiquement illimités entre les 24 et 27 décembre, François Legault a dû faire marche arrière mardi et resserrer les règles.

Le premier ministre a précisé en conférence de presse qu’il demandait aux Québécois de tenir un maximum de deux rassemblements de 10 personnes à Noël. 

«Peut-être que ça n’a pas assez été précisé», a-t-il reconnu devant la presse parlementaire à Québec, expliquant avoir reçu depuis l’annonce de son plan de match un avis «plus clair» de la santé publique. 

Idéalement, il ne faudrait tenir qu’un seul rassemblement, a ajouté le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, qui était aux côtés du premier ministre mardi.

«Ce n’est pas une période pour fêter, a déclaré le Dr Arruda. C’est une période pour se retrouver en famille, mais ce n’est pas le Copacabana et le festival de Rio qu’on vous demande de faire, de grâce.»

Les personnes qui ne pourront se mettre en quarantaine une semaine avant Noël devraient éviter de se rassembler avec des gens hors de leur ménage, ont également souligné les autorités.

M. Legault a expliqué que ces personnes risquaient d’infecter leurs familles. Il a rappelé que la quarantaine faisait partie du «contrat moral» entre Québec et la population pour Noël.

Défendant ce contrat qualifié mardi de «dangereux» par le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, M. Legault a insisté sur le fait qu’il s’accompagnait de «plusieurs exigences».

Six régions en difficulté

Entre autres, pour pouvoir se rassembler à Noël, il faudra «idéalement» que le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 passe sous la barre des 1000, a ajouté Horacio Arruda.

Le Québec a enregistré, mardi, 1124 nouveaux cas d’infection et 45 décès supplémentaires. Le bilan total des pertes de vie dues au coronavirus dans la province s’établit maintenant à 6887.

Actuellement, les régions ou sous-régions qui sont «en difficulté» selon le gouvernement sont: le Saguenay—Lac-Saint-Jean, l’Estrie, la côte de Gaspé, Joliette et le nord de Lanaudière, Matane et Sorel.

Le premier ministre a invité ces populations à redoubler d’efforts en attendant l’arrivée d’un vaccin. 

«Ne prenez pas de chances, a-t-il dit. Ce serait bien plate de dire, à quelques mois de la fin de cette pandémie: « Je suis tombé au combat, ou quelqu’un est tombé au combat parce que je l’ai infecté ».»

Problèmes dans les RPA

François Legault a également tenu à lancer un appel aux personnes habitant les résidences pour personnes âgées (RPA), indiquant qu’il «y a des problèmes» dans ces établissements.

Il a noté que contrairement aux CHSLD, où les résidants ont moins d’autonomie, les personnes habitants les RPA peuvent sortir de leur résidence. 

Il leur demande de faire particulièrement attention, de respecter la distanciation physique et de porter le masque lorsqu’elles sortent ou si elles ont des visiteurs.

Par ailleurs, Québec publiera un guide sur les visites dans les résidences et CHSLD pendant le temps des Fêtes «avec des instructions très détaillées», a affirmé le ministre de la Santé, Christian Dubé. 

Il ne sera pas recommandé aux personnes asymptomatiques d’aller se faire tester avant d’entrer dans ces établissements, a renchéri le premier ministre Legault, qui craint les «fausses garanties». 

«La vraie solution, c’est d’être en quarantaine avant ces rencontres-là», a-t-il dit.

Vacances à l’étranger

Enfin, M. Legault a déclaré avoir «un peu de difficulté» avec les personnes qui effectuent des voyages à l’étranger, par exemple dans des hôtels «tout inclus».

«Rappelons-nous ce qui est arrivé après le congé scolaire au début mars», a-t-il noté, soulignant que des gens étaient revenus malades de leurs voyages.

Il craint que des gens reviennent encore une fois de vacances atteints du virus et que certains d’entre eux doivent occuper des lits, mettant de la pression sur les hôpitaux.

«Ce n’est vraiment pas une bonne idée d’aller dans les vacances à l’étranger dans les prochaines semaines et les prochains mois», a-t-il affirmé.

Laisser un commentaire