François Legault promet une aide financière aux familles nombreuses

BROMONT, Qc — Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, s’est engagé lundi à appuyer financièrement les parents qui veulent un deuxième ou un troisième enfant.             

Il précisait ainsi une promesse faite lors du conseil général de son parti, en novembre 2017, à Sherbrooke.

Actuellement, le crédit d’impôt aux parents est plus élevé pour un premier enfant, ce qui est un «non-sens», selon M. Legault. Un gouvernement de la CAQ remettra plutôt un montant récurrent aux familles nombreuses, sous forme d’allocation famille.

La CAQ estime que cette mesure représentera jusqu’à 1216 $ de plus par enfant par année pour les deuxième et troisième enfants.  

Encourager la natalité serait au coeur du programme caquiste; il s’agit de la solution, avec l’immigration, au problème démographique du Québec, qui plombe le développement économique, selon le parti. 

C’est aussi une façon de préserver l’identité québécoise, avait affirmé M. Legault en conseil général l’année dernière.

Lundi, le chef caquiste passera la journée en Estrie. Il espère arracher plusieurs circonscriptions aux libéraux, dont celle de Brome-Missisquoi, actuellement représentée par le député Pierre Paradis, en poste depuis 1980.

M. Paradis est en arrêt de travail à la suite d’une chute survenue le 25 janvier 2017, alors qu’il pratiquait l’équitation.

Il a été temporairement exclu du caucus libéral en raison d’allégations d’inconduite sexuelle, qui n’ont cependant mené à aucune accusation après enquête.

En juin, dans un rapport très dur, la commissaire à l’éthique de l’Assemblée nationale, Ariane Mignolet, accusait le député d’avoir utilisé des fonds publics au profit de sa fille et de son gendre, grâce à l’allocation de logement offerte aux députés.

Elle reprochait au député de ne pas avoir collaboré à son enquête et, fait inusité, recommandait aux parlementaires d’imposer au député une sanction financière de près de 24 500 $.

Il était alors intervenu sur la place publique en publiant un communiqué, dans lequel il clamait son innocence et affirmait avoir collaboré à l’enquête de la commissaire à l’éthique, contrairement à ce qu’elle prétend.

Aux élections de 2012 et de 2014, c’est la CAQ qui est arrivée en deuxième place dans Brome-Missisquoi. 

La circonscription a une forte proportion anglophone, et vote pour le Parti libéral du Québec (PLQ) depuis 1980.