François Legault se défend d’avoir dit «ta yeule» à Lisée pendant le débat

MONTRÉAL — Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, espère faire taire ceux qui le soupçonnent d’avoir balancé «ta yeule» à son rival du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée.

Le leader caquiste a assuré vendredi en mêlée de presse qu’il avait plutôt réagi en disant «ayoye» à une intervention que venait de faire son adversaire politique sur le plateau du débat de TVA, jeudi soir.

L’échange qui a alimenté les spéculations sur les réseaux sociaux s’est produit pendant un segment où les chefs de parti discutaient de baisser les taxes scolaires.

Le leader du PQ a terminé sa réponse en lançant que «les gens qui en ont besoin vont en avoir», et que «les amis millionnaires» de François Legault «n’en auront pas avec nous», s’adressant nommément à son opposant.

L’animateur de la joute oratoire, Pierre Bruneau, a ensuite donné la parole à Manon Massé

Mais avant de se pointer sur la coporte-parole de Québec solidaire, la caméra s’est arrêtée un moment sur le leader de la CAQ.

On voit furtivement François Legault lever les yeux au ciel et prononcer quelque chose de difficilement audible, la mâchoire serrée et le visage crispé.

Mais il jure qu’il n’a pas sommé impoliment son rival péquiste de se taire.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie