Francophonie: accords de coopération entre l’Île-du-Prince-Édouard et le Québec

CHARLOTTETOWN – Les gouvernements du Québec et de l’Île-du-Prince-Édouard ont signé lundi un nouvel accord de coopération et une déclaration portant sur la francophonie canadienne.

Pour la première fois, les deux gouvernements s’engagent à augmenter progressivement leur contribution financière respective. Elle passera d’une moyenne annuelle de près de 25 000 $ à une contribution minimale de 35 000 $ dès 2017-2018 et de 55 000 $ en 2021-2022.

Ces sommes serviront à financer des initiatives dans les domaines de l’éducation, de la culture, de la jeunesse, de l’économie, de la petite enfance, de l’immigration et du tourisme.

Le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Wade MacLauchlan, et le ministre québécois responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Jean-Marc Fournier, s’engagent par ailleurs à se rencontrer au moins une fois tous les deux ans afin d’échanger et de faire le point sur la francophonie canadienne.

Le Québec a signé des ententes du genre avec le gouvernement de l’Ontario en 2014 et plus récemment avec les gouvernements du Manitoba, du Yukon, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse.