Fredericton: l’avocate congédiée par l’accusé devient amie de la cour

FREDERICTON — Le deuxième avocat limogé par Matthew Raymond, accusé des meurtres au premier degré de deux policiers et de deux civils au Nouveau-Brunswick en août 2018, va tout de même participer au procès pour prêter assistance au tribunal.

Matthew Raymond est accusé du meurtre au premier degré des policiers de Fredericton Sara Burns et Robb Costello, ainsi que des civils Donnie Robichaud et Bobbie Lee Wright.

La semaine dernière, il a congédié son avocate Alison Ménard avant de réengager l’avocat Nathan Gorham, qu’il avait initialement renvoyé l’année dernière.

Me Ménard a été nommée amicus curiae – ou amie de la cour – et ne sera appelée à intervenir qu’en cas de problème.

L’affaire était de retour devant les tribunaux mercredi pour traiter de questions avant le procès, mais un interdit de publication empêche de révéler les détails de ce qui s’est passé et de ce qui a été dit.

L’accusé est arrivé au palais de justice vêtu des mêmes vêtements orange, fournis par la prison, qu’il a portés lors de chacune de ses comparutions.

Il est accusé d’avoir fait feu avec une arme longue depuis la fenêtre de son appartement, le 10 août 2018. Les projectiles ont coûté la vie aux deux civils qui s’affairaient à déposer leurs effets personnels dans une voiture afin de partir en voyage. Les deux agents de police ont à leur tour été abattus lorsqu’ils sont intervenus sur les lieux.

Le dossier doit revenir devant la cour pour d’autres rencontres préparatoires à la fin du mois.

Huit semaines de procès sont prévues devant la Cour du Banc de la Reine à compter du 30 septembre.

Les plus populaires