Fromage Warwick rappelle certains produits qui pourraient mettre la santé à risque

QUÉBEC — Certains produits de l’entreprise Fromage Warwick ne doivent pas être consommés, car ils n’ont pas été préparés et conditionnés de façon à assurer leur innocuité.

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) précise qu’il s’agit de cinq types de fromages cheddar de type Jersey, d’un fromage Lemeric de type reblochon à pâte molle à croûte lavée, et aussi de contenants de deux litres de lait.

Ces produits ont été offerts à la vente jusqu’à mercredi, le 13 juillet inclusivement, dans plusieurs établissements du Québec, à l’état réfrigéré ou à la température ambiante, selon le produit.

Le MAPAQ signale que Fromage Warwick, établi dans la municipalité du même nom en Estrie, procède volontairement au rappel des produits en question. Les personnes qui en possèdent sont invitées à les retourner à l’établissement où ils ont été achetés, ou à les jeter. 

Le MAPAQ rappelle que même si les produits visés ne présentent pas de signe d’altération ni d’odeur suspecte, leur consommation peut représenter un risque pour la santé. 

Aucun cas de maladie associée à la consommation de ces aliments n’a toutefois été signalé au MAPAQ jusqu’à présent.

D’autre part, les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les enfants et les personnes âgées sont avisées que le fromage Franc-Gilles à pâte ferme de type Cheshire a été fabriqué à base de lait non pasteurisé, sans que le détaillant en ait fait mention sur l’étiquette. Les unités de ce produit ont aussi été vendues jusqu’à mercredi.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.