FTQ: vigilance auprès des aînés et recharge pour véhicules électriques aux Postes?

MONTRÉAL — Pourquoi ne pas transformer les comptoirs postaux du pays en points d’accès internet et d’accès à des bornes de recharge pour les véhicules électriques?

C’est ce que souhaite la section locale de Montréal du Syndicat des travailleurs et travailleuses des Postes (STTP) dans une proposition soumise aux 1200 congressistes de la FTQ.

Le STTP propose de faire des 6400 comptoirs postaux une sorte de «carrefour communautaire» pour y dispenser certains services au public.

«Dans certaines régions, le comptoir postal, c’est central; il y a à peu près juste ça de communautaire», a expliqué en entrevue avec La Presse Canadienne Alain Robitaille, président de la section montréalaise du STTP — un des grands syndicats affiliés à la FTQ.

«On sait que l’accès internet, c’est compliqué. Et on sait que Postes Canada, puisqu’on est partout dans le pays, on pourrait assurer un réseau qui est intéressant», ajoute-t-il.

Vigilance auprès des aînés

Postes Canada pourrait également offrir un service de vigilance auprès des personnes âgées et vulnérables, suggère la proposition, qui demande à la FTQ de faire pression en ce sens.

«On a quelque chose d’assez innovateur aussi: la vigilance de quartier. Postes Canada pourrait, via les facteurs, factrices sur le terrain, s’arrimer avec les services publics de soutien à la population et dire: une personne qui est vieillissante, une famille qui veut qu’il y ait un contact qui se fasse une fois par semaine avec une personne qui a besoin de ressources et qui est, des fois, dans l’ombre des services publics… bien nous, on les côtoie tous les jours. On pourrait aller faire une petite visite, une fois par semaine, poser quelques questions, voir si tout va bien, rassurer la famille», a expliqué M. Robitaille.

Le service pourrait être financé soit par le principe d’utilisateur payeur, soit par le gouvernement, puisqu’il s’agit d’un service public, que les personnes âgées préfèrent en général demeurer chez elles et que cela est, en plus, moins coûteux.

Dans le passé, le syndicat avait proposé que Postes Canada offre aussi des services bancaires. 

«Les services bancaires, ça a commencé! Il y a des prêts jusqu’à 30 000 $ en partenariat avec une banque existante. C’est une réussite de notre campagne, ça!» s’est exclamé M. Robitaille.

Le syndicat de Postes Canada veut ainsi moderniser les Postes, en plus de leur donner une mission environnementale et sociale. «On a bon espoir de pouvoir faire certains changements importants», a confié M. Robitaille.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.