Danemark : 3 morts et 3 blessés graves lors d’une fusillade dans un centre commercial

COPENHAGUE — Un homme armé a ouvert le feu dans un centre commercial de Copenhague, au Danemark, dimanche, tuant trois personnes et en blessant grièvement trois autres, a annoncé la police.

Le suspect a été arrêté. Il s’agit d’un homme danois âgé de 22 ans, a précisé le chef de l’unité des opérations de la police de Copenhague, Søren Thomassen. Rien n’indique que quelqu’un d’autre est impliqué dans l’attaque, même si la police enquête toujours. 

La violence par armes à feu est plutôt rare au Danemark. 

M. Thomassen a indiqué qu’il était trop tôt pour spéculer sur le motif de l’attaque, qui s’est produite en fin d’après-midi à Field, l’un des plus grands centres commerciaux de Scandinavie, situé en banlieue sud de la capitale danoise. Lorsque les coups de feu ont retenti, certaines personnes se sont cachées dans des magasins tandis que d’autres se sont enfuies, paniquées, selon des témoins.

«C’est de la pure terreur. C’est affreux», a témoigné Hans Christian Stoltz, un consultant en informatique de 53 ans, qui amenait ses filles voir Harry Styles se produire lors d’un concert prévu dimanche soir près du centre commercial. «Vous pourriez vous demander comment une personne peut faire cela à un autre être humain, mais c’est au-delà… au-delà de tout ce qui est possible.»

Le chef de police a déclaré que les victimes comprenaient un homme dans la quarantaine et deux jeunes, sans donner de détails. Plusieurs autres personnes ont été blessées, dont trois grièvement, a-t-il précisé. 

Il a dit que le suspect était un «Danois de souche», une expression généralement utilisée pour signifier que quelqu’un est blanc.

La chaîne de télévision danoise TV2 a publié une photo du tireur présumé, un homme portant un short jusqu’aux genoux et un débardeur et tenant ce qui semblait être un fusil dans sa main droite.

«Il semblait très violent et en colère, a rapporté le témoin oculaire Mahdi Al-Wazni à TV2. Il m’a parlé et m’a dit que (le fusil) n’était pas réel, car je le filmais. Il semblait très fier de ce qu’il faisait.»

La première ministre danoise, Mette Frederiksen, a déclaré que son pays avait été frappé par une «attaque cruelle».

«C’est incompréhensible. Déchirant. Inutile, a-t-elle dit. Notre belle et habituellement si sûre capitale a été changée en une fraction de seconde.»

Des images de la scène montraient des gens qui sortaient en courant du centre commercial et la télévision danoise TV2 a publié une photo d’un homme sur une civière. Des témoins ont dit que les gens pleuraient et se cachaient dans les magasins.

Après la fusillade, un énorme déploiement de policiers lourdement armés a patrouillé dans la zone, et plusieurs véhicules de pompiers étaient également stationnés à l’extérieur du centre commercial.

Laurits Hermansen a rapporté au radiodiffuseur danois DR qu’il se trouvait dans un magasin de vêtements du centre commercial avec sa famille lorsqu’il a entendu «trois-quatre détonations. Vraiment fortes. On aurait dit que les coups de feu étaient tirés juste à côté du magasin.»

Le centre commercial se trouve à la périphérie de Copenhague, juste en face d’une ligne de métro qui relie le centre-ville à l’aéroport international. Une autoroute passe également à côté de Fields, qui a ouvert ses portes en 2004.

La mairesse de Copenhague, Sophie H. Andersen, a réagi sur Twitter : «Informations terribles sur des tirs à Fields. Nous ne savons pas encore avec certitude combien de blessés ou de morts, mais c’est très grave.»

La police a déclaré avoir reçu les premières informations faisant état d’une fusillade à 17 h 37, heure locale, et a arrêté le suspect 11 minutes plus tard.  Un grand nombre de policiers lourdement armés a été déployé sur les lieux, avec plusieurs véhicules de pompiers également stationnés à l’extérieur du centre commercial.

Un concert de l’ancien membre du groupe One Direction, Harry Styles, devait avoir lieu à 20 h à la Royal Arena à proximité et a été annulé. 

Harry Styles a réagi sur Snapchat, disant que son équipe et lui priaient pour les personnes touchées et qu’il était choqué. 

Peu de temps après les tirs, le palais royal a déclaré qu’une réception avec le prince héritier Frederik liée au Tour de France avait été annulée. Les trois premières étapes de la course cycliste se sont déroulées au Danemark cette année. La réception devait avoir lieu sur le yacht royal amarré à Soenderborg, la ville où s’est terminée la troisième étape.

Dans une déclaration commune, la reine Margrethe, son fils, le prince héritier Frederik, et son épouse, la princesse héritière Mary, ont écrit : «Nous ne connaissons pas encore toute l’étendue de la tragédie, mais il est déjà clair que davantage de personnes ont perdu la vie et que encore plus ont été blessés.»

«La situation appelle à l’unité et à l’attention», ont-ils ajouté.

La fusillade est survenue une semaine après une fusillade de masse dans la Norvège voisine, où la police a rapporté qu’un Norvégien d’origine iranienne avait ouvert le feu lors d’un festival LGBTQ+, tuant deux personnes et en blessant plus de 20.

Il s’agit de la pire attaque par arme à feu au Danemark depuis février 2015, lorsqu’un homme de 22 ans a été tué dans une fusillade avec la police après avoir fait feu dans la capitale, un événement qui a fait deux morts et blessé cinq policiers.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.