Fusillade dans un centre commercial en Indiana: 3 morts, le tireur abattu

GREENWOOD, Ind. — Trois personnes ont été tuées par balle et deux ont été blessées dimanche soir dans un centre commercial de l’Indiana, aux États-Unis, après qu’un homme avec un fusil a ouvert le feu dans une aire de restauration et qu’un civil armé l’a tué, a annoncé la police.

L’homme est entré dans le centre commercial de Greenwood Park avec un fusil et plusieurs chargeurs de munitions et a commencé à tirer dans l’aire de restauration, a expliqué le chef du département de police de Greenwood, Jim Ison.

Un homme de 22 ans du comté voisin de Bartholomew, qui portait une arme à feu, a tiré et tué le tueur, a indiqué M. Ison lors d’une conférence de presse. Au total, quatre personnes ont été tuées et deux ont été blessées, a-t-il précisé.

Quatre des personnes touchées par les coups de feu étaient des femmes et une était un homme, a ajouté M. Ison. 

Une fillette de 12 ans fait partie des deux blessés, qui sont tous les deux dans un état stable. 

La police a confisqué un sac à dos suspect qui se trouvait dans une salle de bain près de l’aire de restauration, a déclaré M. Ison.

Les agents se sont rendus au centre commercial vers 18h après des signalements de fusillade. 

«Le véritable héros de la journée est le citoyen qui portait également une arme à feu dans cette aire de restauration et qui a pu arrêter le tireur presque aussitôt qu’il a commencé», a souligné M. Ison. 

La police métropolitaine d’Indianapolis et plusieurs autres agences participent à l’enquête.

«Nous sommes dégoutés par un autre type d’incident comme celui-ci dans notre pays», a dit le chef adjoint de la police d’Indianapolis, Chris Bailey.

Il n’y a pas de menace active dans la région, a ajouté M. Bailey.

Greenwood est une banlieue sud d’Indianapolis avec une population d’environ 60 000 habitants. Le maire Mark Myers a demandé «des prières aux victimes et à nos premiers intervenants».

«Cette tragédie frappe au cœur de notre communauté», a déclaré le maire dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.