Fusillade dans un supermarché au Colorado: 10 morts dont un policier

BOULDER, Colo. — La police a déclaré que 10 personnes avaient été tuées, dont un policier qui avait été le premier à intervenir sur les lieux, lors d’une fusillade dans un supermarché du Colorado.

La police a arrêté un suspect, mais n’a révélé ni son nom ni aucun détail sur la fusillade lors d’une conférence de presse en soirée où le chef de la police de Boulder, Maris Herold, a retenu ses larmes.

Les enquêteurs venaient de commencer à trier les preuves lundi soir et questionner les témoins et n’avaient pas de détails sur le motif de la fusillade dans le magasin King Soopers à Boulder, qui se trouve à environ 40 kilomètres au nord-ouest de Denver, a déclaré le procureur du district du comté de Boulder, Michael Dougherty.

«C’est une tragédie et un cauchemar pour le comté de Boulder», a déclaré Michael Dougherty. «C’étaient des gens qui vivaient leur quotidien, faisaient leurs courses. Je promets aux victimes et aux habitants de l’État du Colorado que justice sera faite. »

L’attaque était la septième tuerie de masse cette année aux États-Unis, après la fusillade du 16 mars qui a fait huit morts dans trois salons de massage de la région d’Atlanta, selon une base de données compilée par The Associated Press, USA Today et Northeastern University.

Cette tuerie fait suite à une accalmie des meurtres de masse pendant la pandémie de 2020, qui a enregistré le plus petit nombre d’attaques de ce type en plus d’une décennie, selon la base de données, qui définit une tuerie de masse comme une tuerie ayant causé quatre morts ou plus, sans compter le tireur.

L’officier tué a été identifié comme étant Eric Talley, 51 ans, qui faisait partie de la police de Boulder depuis 2010, a déclaré Maris Herold.

«Il était de toute évidence l’un des officiers exceptionnels du département de police de Boulder, et sa vie a été trop courte», a déclaré Michael Dougherty à propos d’Eric Talley.

L’identité des neuf autres victimes n’a pas été révélée lundi soir.

Des agents ont escorté un homme au torse nu, menottes aux poignets, en dehors du magasin. Du sang coulait sur sa jambe. Les autorités n’ont pas indiqué s’il était le suspect.

Le procureur du district du comté de Boulder, Michael Dougherty, a déclaré que les autorités savaient combien de personnes avaient été tuées, mais le nombre n’a pas été divulgué, car les familles des victimes devaient être informées.

Un homme qui venait de quitter le magasin, Dean Schiller, a déclaré à l’Associated Press qu’il avait entendu des coups de feu et vu trois personnes allongées face contre le sol, deux dans le stationnement et une près de la porte du supermarché.

Il a dit qu’il «ne pouvait pas dire si elles respiraient».

Une vidéo publiée sur YouTube montrait une personne au sol à l’intérieur du magasin et deux autres à l’extérieur au sol. On semble entendre deux coups de feu au début de la vidéo.

Des véhicules et des agents des forces de l’ordre se sont massés devant l’épicerie King Soopers, y compris des équipes de l’escouade tactique d’intervention, et au moins trois hélicoptères se trouvaient sur le toit du magasin de la ville qui abrite l’Université du Colorado et se trouve à environ 40 kilomètres au nord-ouest de Denver.

Sarah Moonshadow a déclaré au« Denver Post» que deux coups de feu ont retenti juste après qu’elle et son fils, Nicolas Edwards, eurent fini d’acheter des fraises. Elle a relaté qu’elle avait dit à son fils de s’accroupir, puis «nous avons juste couru».

Une fois rendue à l’extérieur, elle a indiqué qu’ils avaient vu un corps dans le stationnement. Nicolas Edwards a affirmé que des auto-patrouilles filaient à vive allure dans le stationnement et qu’elles s’étaient arrêtées brusquement à côté du corps.

«Je savais que nous ne pouvions rien faire pour le gars», a-t-il déclaré. «Nous devions y aller.»

James Bentz a confié au «Denver Post» qu’il était dans la section des viandes lorsqu’il a entendu ce qu’il pensait être des coups de feu.

«Je me suis retrouvé à l’avant d’une bousculade», a-t-il déclaré.

James Bentz a dit qu’il s’était enfui par l’arrière du magasin et que des clients aidaient les personnes âgées à fuir les lieux.

Le gouverneur du Colorado, Jared Polis, a indiqué sur Twitter que «son cœur se brise en regardant cet événement indescriptible se dérouler dans notre communauté de Boulder.»

Le FBI a déclaré qu’il participait à l’enquête à la demande de la police de Boulder.

L’attachée de presse de la Maison-Blanche, Jen Psaki, a déclaré que le président Joe Biden avait été informé de la fusillade.

Dans un communiqué, la chaîne King Soopers a offert «ses pensées, ses prières et son soutien aux associés, clients et premiers intervenants qui ont si courageusement répondu à cette situation tragique.

Kevin Daly, propriétaire d’un restaurant situé à environ un pâté de maisons du supermarché, a déclaré qu’il était dans son magasin lorsqu’il a vu des voitures de police arriver et des clients courir à l’extérieur de l’épicerie. Il a indiqué qu’il avait accueilli plusieurs personnes pour les garder au chaud, et que d’autres étaient montés à bord d’un autobus fourni par la police de Boulder.

– Par Patty Nieberg, James Anderson et Colleen Slevin, The Associated Press

Laisser un commentaire