Fusillade de Fredericton: un nouveau jury évaluera l’aptitude de l’accusé

FREDERICTON — Un nouveau jury sera choisi à partir du 16 mars dans le cadre des procédures visant à déterminer si l’homme accusé d’avoir tué deux policiers et deux civils à Fredericton est maintenant apte à subir son procès.

Matthew Raymond fait face à quatre chefs d’accusation de meurtre au premier degré relativement à la mort des policiers Robb Costello et Sara Burns, ainsi que des civils Donnie Robichaud et Bobbie Lee Wright, à l’extérieur d’un complexe d’appartements le 10 août 2018.

M. Robichaud et Mme Wright ont été tués alors qu’ils chargeaient leur voiture pour un voyage, tandis que les policiers ont été abattus alors qu’ils arrivaient sur les lieux.

En octobre, un précédent jury avait jugé Matthew Raymond inapte à subir un procès, ce qui a conduit à une période de traitement de 60 jours qui comprenait notamment des médicaments antipsychotiques.

Les psychiatres ont depuis estimé qu’il était apte à subir un procès, ce qui signifie qu’il comprend les accusations auxquelles il fait face et qu’il peut communiquer avec son avocat.

«Je pense qu’il est en mesure de communiquer avec moi maintenant (…) mais le jury prendra cette décision finale», a déclaré mercredi l’avocat de la défense, Nathan Gorham, devant le tribunal.

Si le jury détermine que l’accusé peut subir son procès, la sélection d’un autre jury pour le procès criminel commencera à la mi-mai.

Matthew Raymond n’était pas présent au tribunal mercredi, mais il a comparu par vidéoconférence du Centre Hospitalier Restigouche de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, où il est traité.

Les plus populaires