Le FBI considère la fusillade en Californie comme un cas de terrorisme intérieur

SAN JOSE, Calif. — Le FBI a découvert une «liste de cibles» établie par l’auteur de la fusillade en Californie qui répertoriait des institutions religieuses, des bâtiments fédéraux, des palais de justice et des lieux liés aux deux principaux partis politiques des États-Unis.

Cette liste a incité la police fédérale américaine à ouvrir une enquête pour terrorisme intérieur relativement à la fusillade survenue le 28 juillet au Festival de l’ail de Gilroy.

Le tireur Santino William Legan, âgé de 19 ans, a tué trois personnes — dont deux enfants — avec un fusil de type AK-47 de fabrication roumaine, avant de retourner l’arme contre lui. Le festival était également répertorié comme cible.

Un responsable du FBI à San Francisco, John Bennett, a déclaré mardi que les autorités n’avaient toujours pas déterminé le mobile de la fusillade, mais avaient découvert que le tireur semblait s’intéresser à des idéologies contradictoires.

Une autre fusillade qui a tué 22 personnes dans un magasin bondé d’El Paso, au Texas, le week-end dernier, est également traitée comme une affaire de terrorisme intérieur.