Fusillade en Floride: un shérif adjoint qui n’était pas intervenu a été accusé

MIAMI — Un shérif adjoint qui n’était pas intervenu lors de la fusillade dans une école secondaire de Parkland, en Floride, il y a un an a été arrêté en vertu de 11 chefs d’accusation.

Le procureur Mike Satz a annoncé mardi que Scot Peterson faisait face à des accusations de négligence envers un enfant, de négligence coupable et de parjure.

M. Peterson, l’ancien shérif adjoint du comté de Broward, était en service lors de la fusillade à l’école secondaire Marjory Stoneman Douglas, mais il n’est jamais entré à l’intérieur de l’établissement.

M. Satz affirme que les accusations sont passibles d’une peine de prison combinée de près de 100 ans. La caution de M. Peterson a été fixée à 102 000 $ US. 

L’avocat de M. Peterson n’avait pas répondu à un message de L’Associated Press au moment d’écrire ces lignes.

Nikolas Cruz, le tireur présumé dans cette affaire, fait face à la peine capitale s’il est reconnu coupable d’avoir tué 17 personnes, en plus d’en avoir blessé 17 autres. Le jeune homme de 20 ans avait suggéré de plaider coupable en échange d’une peine de prison à perpétuité, mais les procureurs ont refusé cette offre.

Les plus populaires