Fusillade lors d’un festival en Californie: au moins 3 morts et 12 blessés

GILROY, Calif. — Trois personnes ont été tuées et 12 autres ont été blessées dimanche à la suite d’une fusillade lors d’un festival dans le nord de la Californie.

Il s’agit de chiffres préliminaires, a précisé à l’Associated Press Dion Bracco, un conseiller municipal de Gilroy.

Des témoins ont raconté des scènes confusion et de panique alors que des coups de feu retentissaient au Gilroy Garlic Festival dans la ville de 50 000 habitants située à environ 176 km au sud-est de San Francisco.

La fusillade a eu lieu pendant le festival annuel de l’ail, une fête de trois jours mettant en vedette de la nourriture, des concours de cuisine et de la musique et qui attire plus de 100 000 personnes. Le dernier jour de l’événement de cette année se tenait dimanche

Le Centre médical de Stanford a soigné deux des victimes de la fusillade, a déclaré Julie Greicius, une porte-parole de l’établissement. Mme Greicius n’a fourni aucun détail sur leurs blessures ou leurs états de santé. Le centre médical de Santa Clara Valley a reçu cinq victimes, a indiqué la porte-parole Joy Alexiou. Elle n’a également révélé aucune information sur leur état de santé.

Evenny Reyes de Gilroy, âgée de 13 ans, a raconté au Mercury News avoir passé la journée au festival avec ses amis et ses proches.

«Nous étions en train de quitter les lieux et nous avons vu un gars avec un bandana enroulé autour de sa jambe parce qu’il s’est fait tirer dessus. Et il y avait des gens sur le sol qui pleuraient, a-t-elle enchaîné. Il y avait un garçon blessé qui était sur le sol. Des gens jetaient des tables et coupaient des clôtures pour sortir.»

Evenny Reyes a dit qu’elle n’avait pas couru au début parce que les coups de feu ressemblaient à des feux d’artifice. «Ça a duré cinq minutes, peut-être trois. C’était comme dans les films – tout le monde pleurait, les gens hurlaient.»

Todd Jones, un ingénieur de son, a déclaré au journal qu’il se trouvait devant la scène Vineyard du festival lorsqu’il a entendu ce qui ressemblait à des feux d’artifice. «Mais ensuite, ça a commencé à augmenter, c’était plus rapide, ce qui ressemblait davantage à des coups de feu, et à ce moment-là, les gens ont compris ce qui se passait», a-t-il expliqué.

Natalie Martinez, une résidente de Gilroy, a raconté au journal qu’elle était allée chercher de la nourriture et qu’elle s’était éloignée de ses deux filles. «J’ai couru pour trouver les filles et nous nous sommes retrouvées. Je sentais que nous étions des proies vulnérables. C’était affreux.»

Des agents du Bureau fédéral de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs ont répondu sur les lieux de la fusillade.

Gilroy est une ville d’environ 50 000 habitants située à environ 176 km au sud-est de San Francisco. Elle est surnommée la «capitale mondiale de l’ail».

Le président Donald Trump a publié un message sur Twitter à propos de la fusillade dimanche soir. «Les forces de l’ordre sont sur les lieux de la fusillade à Gilroy, en Californie, a-t-il a écrit. Les informations font état que le tireur n’a pas encore été appréhendé. Soyez prudent et en sécurité!»