Fusion PSA PeugeotFiat Chrysler pour former Stellantis: vote des actionnaires lundi

MILAN — Les actionnaires votent lundi sur la proposition de fusion entre deux géants de l’automobile, PSA Peugeot et Fiat Chrysler, ce qui donnerait naissance au quatrième plus grand fabricant automobile au monde, derrière Volkswagen, Toyota et Renault-Nissan. 

Le nouveau groupe, qui porterait le nom de Stellantis, aurait la capacité de produire annuellement 8,7 millions de véhicules.

Bien que la fusion soit présentée comme étant l’union d’entreprises de forces égales, c’est le chef de la direction de PSA Peugeot, Carlos Tavares, qui dirigerait Stellantis, possiblement dès la fin du mois, et qui détiendrait le vote décisif au sein d’un conseil de onze administrateurs.  

Carlos Tavares a acquis la réputation d’être un gestionnaire efficace, mais aussi un spécialiste de la réduction des coûts lorsqu’il a occupé des postes de direction pour Nissan en Amérique du Nord de 2009 à 2011 et quand il a intégré Opel et Vauxhall au groupe PSA Peugeot en 2017.   

On croit que les modèles d’automobiles peu rentables auront peu de chance de survie sous sa direction.

Laisser un commentaire