Garde côtière canadienne: le navire Edward-Cornwallis rebaptisé Kopit Hopson 1752

HALIFAX — La Garde côtière canadienne retire le nom d’Edward Cornwallis de l’un de ses bateaux. 

Une porte-parole de la ministre de Pêches et Océans Canada Bernadette Jordan, responsable de la Garde côtière canadienne, signale que le navire portera dorénavant le nom Kopit Hopson 1752.    

Cette désignation vise à rendre hommage aux deux hommes qui ont signé en 1752 un traité d’amitié liant la colonie de la Nouvelle-Écosse à la Première Nation des Mi’kmaq.   

Le nom d’Edwards Cornwallis, un officier britannique fondateur d’Halifax et ex-gouverneur de la Nouvelle-Écosse, est devenu controversé. On l’associe à un génocide contre la population autochtone de la région au XVIIIe siècle.   

En 2018, son nom a été retiré d’un parc d’Halifax. De plus, un groupe comprenant l’Assemblée des chefs mi’kmaq de la Nouvelle-Écosse a recommandé le retrait d’une statue dédiée au fondateur de la ville.

Laisser un commentaire