Garneau restera à l’hôtel pour trois jours à son retour de la réunion du G7 à Londres

OTTAWA — Le ministre des Affaires étrangères, Marc Garneau, restera dans l’un des hôtels prévus pour la quarantaine obligatoire pendant trois jours à compter de mercredi, après son retour du Royaume-Uni où il assiste à la première réunion en personne des ministres des Affaires étrangères et du Développement du G7 depuis plus de deux ans.

Syrine Khoury, porte-parole de M. Garneau, a déclaré qu’il se conformerait aux mêmes règles que chaque Canadien doit suivre après avoir voyagé à l’extérieur du pays, notamment en effectuant des tests PCR pour la COVID-19 avant et après l’embarquement de son vol pour le Canada et en séjournant dans un hôtel approuvé par le gouvernement pendant trois jours.

Mme Khoury a indiqué qu’il s’était rendu au Royaume-Uni avec son directeur des communications Ricky Landry et qu’ils effectueraient tous les deux un total de sept tests de la COVID-19 au cours de leur voyage, y compris des tests rapides quotidiens tout en assistant aux réunions du G7.

Elle a indiqué que le gouvernement britannique avait décidé de permettre aux ministres participant aux réunions du G7 et à leurs employés de venir au Royaume-Uni sans se prêter à une quarantaine.

«Les personnes accréditées venant pour le G7 n’ont pas à faire de quarantaine», a-t-elle affirmé.

Le secrétaire britannique aux Affaires étrangères, Dominic Raab, accueille la réunion des ministres des Affaires étrangères et du Développement du G7 dans le centre de Londres, où les participants suivront des mesures strictes liées à la COVID-19, dont des tests quotidiens et une distanciation sociale.

Le bureau de la ministre du Développement international, Karina Gould, a déclaré qu’elle ne s’était pas rendue à Londres parce que le gouvernement britannique avait décidé qu’elle devait participer virtuellement.

M. Garneau a reçu sa première injection du vaccin Oxford-AstraZeneca le 15 mars.

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé le mois dernier que M. Garneau assisterait aux réunions du G7 en personne.

Le ministère a indiqué que les ministres du G7 chercheraient à coordonner les efforts sur la lutte contre la pandémie de COVID-19 et à garantir un accès équitable aux vaccins.

Il a déclaré qu’ils discuteraient également de la lutte contre le changement climatique, du renforcement de la sécurité alimentaire et de la promotion de l’éducation des filles.

Les ministres étudieront également les menaces qui pèsent sur les droits de l’homme et la démocratie et les problèmes de sécurité régionale dans de nombreux pays, dont la Chine, la Russie, le Myanmar, la Libye, la Syrie, la Corée du Nord et l’Iran.

M. Garneau participera également à la 12e réunion ministérielle du Conseil de l’Arctique les 19 et 20 mai à Reykjavic, en Islande, a indiqué le ministère.

La rencontre réunira les ministres des Affaires étrangères des huit États de l’Arctique ainsi que six organisations autochtones circumpolaires de l’Arctique, dont trois groupes canadiens.

——

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses de Facebook et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire