Gertrude Bourdon sera candidate pour le Parti libéral du Québec

MONTRÉAL — Après avoir écarté l’option de se joindre à la Coalition avenir Québec (CAQ), la très courtisée présidente-directrice générale du CHU de Québec-Université Laval, Gertrude Bourdon, sera candidate pour le Parti libéral du Québec (PLQ), a confirmé une source à La Presse canadienne.

La Presse avait d’abord révélé la candidature de Mme Bourdon mercredi soir, indiquant qu’elle se présenterait dans Jean-Lesage, une circonscription de la basse-ville de Québec.

Mme Bourdon, âgée de 63 ans, est une infirmière de formation.

Gertrude Bourdon avait informé samedi le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, qu’elle renonçait à porter les couleurs de la CAQ à l’occasion du prochain scrutin, ce qui a énormément surpris l’équipe caquiste, car les pourparlers entre Mme Bourdon et la CAQ étaient très avancés.

Selon les informations obtenues, les exigences formulées par Mme Bourdon pour se porter candidate pour la CAQ étaient trop élevées: elle exigeait de devenir ministre de la Santé, de voir le budget de la santé augmenter de 8 pour cent et de renoncer à renégocier les ententes de rémunération conclues avec les médecins spécialistes, contrairement à l’engagement pris par la CAQ.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, n’avait pas caché sa satisfaction lundi de voir Gertrude Bourdon faire faux bond à la CAQ.

M. Barrette avait même affirmé qu’il participait lui-même au recrutement de Mme Bourdon pour le PLQ.

Les plus populaires